Évolution constante

Le logement neuf continue d'évoluer, intégrant les progrès techniques et les exigences nouvelles de la société. Qu'il s'agisse des différentes technologiques pouvant simplifier la vie quotidienne ou de considérations citoyennes comme la prise en compte de l'environnement, la promotion immobilière évolue avec son temps.

Évolution constante
Évolution constante

La maison "intelligente".


Dans l'immobilier neuf, on peut couramment trouver des systèmes de chauffage équipés d'une télécommande, qui permet de régler le chauffage dans chaque pièce, ou de régler l'intensité de l'éclairage. Dans le cadre de l'habitat individuel, on peut trouver des systèmes d'arrosage automatique enterrés. Tous ces éléments, et bien d'autres, font partie de la "domotique", un ensemble de systèmes et d'équipements faits pour faciliter la vie quotidienne dans la maison et qui peuvent être commandés centralement. A l'ère de l'ordinateur et de l'intranet, la maison devient "intelligente". La domotique - ou "habitat technologique", l'expression ayant l'avantage d'être plus claire - a connu ses premiers développements il y a 20 ans. A-t-elle de l'avenir dans l'habitat neuf ? "Je pense qu'on va revenir à la domotique" estime Marc Pigeon, le président de la FPC. "Mais je crois qu'il faut une domotique simplifiée, une "domotique pour les nuls", en quelque sorte. Car intégrer la technologie dans la maison n'est pas seulement une question d'argent. Ce qui fait peur à l'acquéreur, c'est la maîtrise de la domotique. Avec une simplification d'usage, la domotique, qui va dans le sens d'un habitat plus facile à vivre, est promise à un bel avenir" ajoute-t-il.


Préserver l'environnement.


Celui-ci figure parmi les préoccupations majeures de ce 21e siècle. Peut-on construire vert ? Les promoteurs ont en tout cas pris en compte cette dimension, au point d'en faire le thème de leur congrès l'an dernier. Parmi les principaux problèmes examinés figure le respect du site naturel dans lequel s'inscrivent les nouveaux programmes, la maîtrise des nuisances du chantier - gestion des déchets, respect du voisinage, etc. Quant au programme lui-même, il doit offrir des garanties sur la maîtrise de la consommation d'énergie, le choix de matériaux à faibles impacts environnementaux, des équipements permettant de réduire la consommation d'eau, des isolations thermiques et acoustiques performantes, etc. La démarche "HQE" ou Haute Qualité Environnementale, va dans ce sens, de même que la certification "Habitat & Environnement" du groupe Cerqual. Toutes deux signalent une opération immobilière "verte", c'est-à-dire sensible à son impact sur l'environnement. Si les promoteurs expriment des inquiétudes quant aux surcoûts liés à la qualité environnementale, dans un contexte où les prix sont déjà très élevés, ils sont de plus en plus nombreux à jouer le jeu. D'autant que cet aspect a des répercussions en termes d'économies d'énergie et d'eau, qui peuvent influencer positivement le moins "écolo" des acquéreurs !


La qualité labellisée.


Les promoteurs sont de plus en plus nombreux à faire certifier la qualité de leurs programmes par des organismes indépendants. Filiale de l'association Qualitel qui évalue et promeut la qualité de l'habitat, Cerqual a été créée en 2004 pour délivrer toutes les certifications du logement neuf. C'est par exemple elle qui attribue la certification NF Logement. Responsable de cette marque, Christophe Bonnavent explique : "Tous les promoteurs peuvent l'obtenir dès lors qu'ils satisfont aux trois critères de qualité technique et services associés de la certification". En clair les trois critères sur lesquels se base la certification NF Logement, Sécurité, Acoustique et Thermique, possèdent plusieurs niveaux de performance, A, B ou C. Au final, le profil affiché par une opération immobilière dans chacun de ces critères donnera au consommateur "un élément de lecture pointu sur le marché immobilier" Il existe bien d'autres labels, comme Vivrélec, Promotelec, Habitat et Environnement, etc. Difficile pour l'acquéreur de s'y retrouver dans la jungle des appellations mystérieuses et de savoir ce qu'elles recouvrent exactement. "Avec les labels, les différentes entreprises mettent en valeur la qualité de leurs produits. Aujourd'hui, tous les labels possèdent un site internet et les acquéreurs peuvent facilement voir ce qu'ils recouvrent en les consultant" estime Marc Pigeon.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur