Et le prêt 1 % logement ?

Pour en bénéficier, vous devez être salarié d'une entreprise de 20 salariés et plus et être primo accédant, c'est-à-dire acheter pour la première fois. Seule exception à la règle : lorsque vous déménagez dans le cadre d'une mutation professionnelle. Ces conditions respectées, vous pouvez financer l'achat d'un logement neuf. Vous pouvez également acquérir un logement ancien avec ou sans travaux (sous certaines conditions). Pour obtenir un prêt, il suffit d'en faire la demande à votre employeur (ou au comité d'entreprise) ou encore auprès du collecteur auquel l'entreprise verse sa participation. Sachez toutefois que l'obtention du prêt n'est pas systématique. Elle est laissée à la libre appréciation de l'employeur. Vous devez remplir un formulaire de demande et votre dossier sera ensuite instruit au vu des pièces que vous aurez fournies. "Une fois les documents transmis, il faut une huitaine de jours pour obtenir l'offre de prêt, indique Jean-Pierre Joho d'Astria, un des leaders du marché qui regroupe depuis peu l'Ocil et l'Apec, ensuite la procédure est la même que pour un crédit classique, l'emprunteur doit respecter le délai de dix jours avant d'accepter l'offre comme le veut la loi Scrivener". L'emprunt ne peut être inférieur à certains planchers, pas plus qu'il ne peut dépasser les plafonds définis. Le maximum est fixé à 17 600 € en région parisienne (entre 14 400 et 11 200 € ailleurs). Pour un couple, chacun des membres peut faire une demande mais les deux prêts cumulés ne pourront excéder les plafonds fixés. Quant au taux consenti, il s'élève à 1,5 % (hors assurance), sur 5 à 15 ans. "Chez Astria, l'assurance coûte 2 € par mois pour 10 000 € empruntés, précise Jean-Pierre Joho, cela représente 0,24 % du capital prêté.Comparé aux tarifs des banques qui tournent autour de 0,36 à 0,38 %, nous sommes très compétitifs". Les fonds sont généralement versés au notaire, au promoteur ou au constructeur au moment de la vente définitive.

Et le prêt 1 % logement ?
Et le prêt 1 % logement ?

Pour en bénéficier, vous devez être salarié d'une entreprise de 20 salariés et plus et être primo accédant, c'est-à-dire acheter pour la première fois. Seule exception à la règle : lorsque vous déménagez dans le cadre d'une mutation professionnelle. Ces conditions respectées, vous pouvez financer l'achat d'un logement neuf. Vous pouvez également acquérir un logement ancien avec ou sans travaux (sous certaines conditions). Pour obtenir un prêt, il suffit d'en faire la demande à votre employeur (ou au comité d'entreprise) ou encore auprès du collecteur auquel l'entreprise verse sa participation. Sachez toutefois que l'obtention du prêt n'est pas systématique. Elle est laissée à la libre appréciation de l'employeur. Vous devez remplir un formulaire de demande et votre dossier sera ensuite instruit au vu des pièces que vous aurez fournies. "Une fois les documents transmis, il faut une huitaine de jours pour obtenir l'offre de prêt, indique Jean-Pierre Joho d'Astria, un des leaders du marché qui regroupe depuis peu l'Ocil et l'Apec, ensuite la procédure est la même que pour un crédit classique, l'emprunteur doit respecter le délai de dix jours avant d'accepter l'offre comme le veut la loi Scrivener". L'emprunt ne peut être inférieur à certains planchers, pas plus qu'il ne peut dépasser les plafonds définis. Le maximum est fixé à 17 600 € en région parisienne (entre 14 400 et 11 200 € ailleurs). Pour un couple, chacun des membres peut faire une demande mais les deux prêts cumulés ne pourront excéder les plafonds fixés. Quant au taux consenti, il s'élève à 1,5 % (hors assurance), sur 5 à 15 ans. "Chez Astria, l'assurance coûte 2 € par mois pour 10 000 € empruntés, précise Jean-Pierre Joho, cela représente 0,24 % du capital prêté.Comparé aux tarifs des banques qui tournent autour de 0,36 à 0,38 %, nous sommes très compétitifs". Les fonds sont généralement versés au notaire, au promoteur ou au constructeur au moment de la vente définitive.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur