Espagne : des prix très attractifs

Nos compatriotes plébiscitent l’Espagne qui cherche de son côté à les attirer sur son sol. Le premier Salon de l’immobilier et du tourisme espagnol organisé récemment à Paris a donc connu un vrai succès.

Espagne : des prix très attractifs
Espagne : des prix très attractifs

Le premier salon de l’immobilier et du tourisme espagnol s’est déroulé du 19 au 21 septembre dernier et n’a pas manqué d’attirer du monde : curieux, candidats à un pied-à-terre, investisseurs... D’autant que, selon les données de la Cocef (Chambre de commerce d’Espagne en France), ce pays fait partie des destinations privilégiées des Français en termes de résidences secondaires. Avec 10 % des investissements étrangers, ils occupent en effet la deuxième place de ceux qui achètent enEspagne. « La baisse du coût de l’immobilier, d’environ 40 % sur les quatre dernières années, est un facteur qui a participé à ce mouvement important, explique José Miguel Garrido, président de CIC Iberbanco, mais l’offre de qualité à des prix compétitifs y joue pour beaucoup. »


Pas étonnant qu’en 2013, les Français y aient donc acquis plus de 7 000 logements, un chiffre en hausse de 52 % par rapport à l’année précédente selon les registre du Consejo general del notariado espagnol. Il est vrai que les prix sont particulièrement attractifs, même dans les zones les plus touristiques. Sur la célèbre Costa Brava, vous pouvez dénicher des villas avec vue sur mer, jardin et piscine pour 400 000/450 000 € contre 700 000 € auparavant. La Costa Blanca ne fait pas exception. Du côté d’Alicante, on peut trouver des biens à partir de 1 000 €/m2, comme ces villas de type hacienda avec petit jardin, piscine et vue sur mer que vous pouvez décrocher pour 100 000 €. Sur la Costa del Sol, les prix sont plus élevés mais restent toutefois très accessibles du fait là aussi de la baisse importante des prix. Avec un budget de 200 000 €, vous pouvez acheter un appartement de 50 m2 dans un bel emplacement. Avant la crise, de tels biens se négociaient autour de 400 000 €.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur