Espaces intelligents

François Denieul, directeur du laboratoire Espaces intelligents, partage cette analyse : “Jusqu'à présent, la domotique a connu un relatif échec, son développement restant assez confidentiel. Plusieurs raisons à cela : c'était une technologie coûteuse, complexe et pas vraiment pensée pour le plaisir de l'utilisateur. Aujourd’hui, heureusement, les choses évoluent. Ces nouvelles technologies deviennent moins coûteuses. Surtout, étant plus puissantes, elles peuvent se faire plus discrètes, jusqu'à se faire oublier.” L'occasion de passer d'une domotique technique à une domotique poétique. L'objectif du labo est d'utiliser les nouvelles technologies pour en faire des outils d'expression personnelle et de créativité très simples à utiliser. Concrètement, le but est de se créer à la maison une ambiance très personnelle, pour un bienêtre maximum. “Nous travaillons sur le confort dans l'habitat, confirme François Denieul, l'idée, c'est de jouer sur l'ambiance des pièces.”Celles-ci pourront varier en fonction de son humeur. L'ambiance de la pièce va passer par exemple d'une faible intensité lumineuse avec des tons gris à des tons vifs et chaleureux si l'on désire se tonifier, ou bien à des tons apaisants si l'on souhaite se détendre. Autre exemple : vos visiteurs seront filmés dans l'entrée de votre logement. Leur image est ensuite transformée par un filtre de couleur, avant d'être projetée sur un mur blanc. Leurs silhouettes génèrent ainsi une “fresque murale” dynamique projetée en temps réel. Une décoration réellement interactive ! Et partout, les initiatives se multiplient. Une société spécialisée dans les solutions Web en 3-D, I-maginer, s'est ainsi positionnée sur le secteur de la domotique. Philippe Pérès, son président, annonce : “Nous allons réaliser une copropriété virtuelle en 3D qui montrera des solutions innovantes de ce que sera l'habitat du futur. Il sera présenté au grand public fin avril. Il s'agira d'une vitrine 100 % virtuelle, mais les constructeurs seront ensuite libres de mettre en pratique ces solutions innovantes.” Jean-Marc Piednoir, directeur associé d'I-maginer, ajoute : “C'est une sorte de laboratoire, permettant de montrer les immenses possibilités de l'habitat du futur, notamment en terme de domotique. Ce n'est pas LA vision, mais c'est une vision. Sa richesse réside dans le fait qu'elle sera partagée aussi bien par les professionnels que par les habitants-internautes.” Intéressante, cette vitrine virtuelle sera aussi l'occasion pour des industriels de tester en avant production leurs projets. Comme un show room, sur le Web. Avec tant d'énergies associées, la domotique semble avoir de beaux jours devant elle...

Espaces intelligents
Espaces intelligents

François Denieul, directeur du laboratoire Espaces intelligents, partage cette analyse : “Jusqu'à présent, la domotique a connu un relatif échec, son développement restant assez confidentiel. Plusieurs raisons à cela : c'était une technologie coûteuse, complexe et pas vraiment pensée pour le plaisir de l'utilisateur. Aujourd’hui, heureusement, les choses évoluent. Ces nouvelles technologies deviennent moins coûteuses. Surtout, étant plus puissantes, elles peuvent se faire plus discrètes, jusqu'à se faire oublier.” L'occasion de passer d'une domotique technique à une domotique poétique. L'objectif du labo est d'utiliser les nouvelles technologies pour en faire des outils d'expression personnelle et de créativité très simples à utiliser. Concrètement, le but est de se créer à la maison une ambiance très personnelle, pour un bienêtre maximum. “Nous travaillons sur le confort dans l'habitat, confirme François Denieul, l'idée, c'est de jouer sur l'ambiance des pièces.”Celles-ci pourront varier en fonction de son humeur. L'ambiance de la pièce va passer par exemple d'une faible intensité lumineuse avec des tons gris à des tons vifs et chaleureux si l'on désire se tonifier, ou bien à des tons apaisants si l'on souhaite se détendre. Autre exemple : vos visiteurs seront filmés dans l'entrée de votre logement. Leur image est ensuite transformée par un filtre de couleur, avant d'être projetée sur un mur blanc. Leurs silhouettes génèrent ainsi une “fresque murale” dynamique projetée en temps réel. Une décoration réellement interactive ! Et partout, les initiatives se multiplient. Une société spécialisée dans les solutions Web en 3-D, I-maginer, s'est ainsi positionnée sur le secteur de la domotique. Philippe Pérès, son président, annonce : “Nous allons réaliser une copropriété virtuelle en 3D qui montrera des solutions innovantes de ce que sera l'habitat du futur. Il sera présenté au grand public fin avril. Il s'agira d'une vitrine 100 % virtuelle, mais les constructeurs seront ensuite libres de mettre en pratique ces solutions innovantes.” Jean-Marc Piednoir, directeur associé d'I-maginer, ajoute : “C'est une sorte de laboratoire, permettant de montrer les immenses possibilités de l'habitat du futur, notamment en terme de domotique. Ce n'est pas LA vision, mais c'est une vision. Sa richesse réside dans le fait qu'elle sera partagée aussi bien par les professionnels que par les habitants-internautes.” Intéressante, cette vitrine virtuelle sera aussi l'occasion pour des industriels de tester en avant production leurs projets. Comme un show room, sur le Web. Avec tant d'énergies associées, la domotique semble avoir de beaux jours devant elle...


 

Services