Dubaï imprime déjà des bâtiments en 3D

MULTIMEDIAS. Le premier immeuble de bureaux imprimé au monde est émirati. Une prouesse qui annonce des constructions à venir dans le secteur immobilier pour la petite ville du Golf.

Dubaï imprime déjà des bâtiments en 3D
Dubaï imprime déjà des bâtiments en 3D

La nouvelle est partie d’un tweet posté le 23 mai 2016 par le Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, émir de Dubaï mais aussi Premier ministre et ministre de la Défense des Emirats arabes unis. L’homme pose face à une série d’étranges bâtisses blanches ondulées. Il s’agit des premiers bureaux imprimés en 3D de A à Z. Une première mondiale. "Nous mettons tout en œuvre pour anticiper les mutations rapides de notre monde. Ce qui nous intéresse ce sont les actes et non les théories", déclare l’homme politique lors de l’inauguration de l’ensemble.


Dubaï se positionne ainsi comme un pôle majeur de l’innovation dans le monde. Les quelques édifices imprimés accueilleront la Fondation Dubaï Future, une structure en charge du pilotage du Musée de l’innovation à venir en 2017. 250 m² dans un style avant-gardiste rappelant les films d’anticipation. Les modules imprimés ont ensuite été assemblés par 7 ouvriers et une dizaine d’électriciens en seulement 17 jours. (Cliquez pour accéder au tweet).


Objectif 25 % de bâtiments imprimés en 2030


Une opération due à une imprimante géante 3D de 6 mètres de haut et 36 mètres de long. La machine équipée d’un bras robotique superpose des couches de béton les unes sur les autres, comme l’illustre une vidéo mise en ligne par le gouvernement émirati. Montant total des travaux ? 140 000 $ soit 125 650 €. Ce sont les cabinets d’architecture Gensler, Thornton Thomasetti et Syska Hennessy qui se sont chargés du design du bâtiment.







Les bâtiments possèdent toutes les commodités des structures traditionnelles comme l’eau, l'électricité, les télécommunications, et la climatisation. Les bureaux sont également équipés d'un certain nombre de fonctions d'économie d'énergie, y compris des stores spécifiques, capables de protéger les salariés du soleil brûlant de la ville.


Loin d’être une simple prouesse technique, cette première réalisation doit en amener d’autres dans la ville. Pour le responsable de Comité national de l’innovation, Mohamed Al Gergawi, d’ici à 2030, 25 % des bâtiments à Dubaï seront imprimés en 3D. Il faut dire que selon le gouvernement de Emirats, l’impression 3D de bâtiments pourrait générer jusqu’à 80 % d’économie sur les coûts de construction et 70 % sur le temps de fabrication normal. Un record.







Crédit photo © Gouvernement des Emirats arabe unis

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur