Du neuf en métropole

En attendant les logements neufs promis dans le cadre des opérations en GPRU (Grand projet de renouvellement urbain), l'offre de logements neufs se concentre aujourd'hui dans le quartier du Bois habité, qui fait partie du secteur Euralille 2. Dans le prolongement du nouveau quartier d'Euralille 1, le Bois habité a pour ambition d'offrir un véritable quartier citadin au coeur d'un bois, dans un îlot de verdure de 47 000 m2. Livrable au 1er trimestre 2008, la résidence Eclats de Vert, signée conjointement Vinci Immobilier et Bouwfonds Marignan, a connu une belle commercialisation. Un tiers des logements est encore disponible, comme ce 3-pièces duplex en rez-de-jardin, exposé au sud, qui s'emporte à 232 000 e, avec ses deux places de stationnement en sous-sol. "Nous lançons une nouvelle opération de 77 logements dans ce même quartier.Elle sera orientée HQE,avec une production solaire de l'eau chaude et 15 % de surfaces vitrées en plus, pour favoriser l'éclairage et le chauffage naturels. Les prix moyens y commencent plutôt à 3 500 e/m2", expose Jean-Philippe François. Dans le même quartier, le Mélézium, coréalisé par Icade Capri et Loger Habitat, propose encore quelques opportunités, avec des 2-pièces qui démarrent à 172 000 e. "Nous avons attiré une clientèle mixte de primoaccédants, mais aussi d'investisseurs", explique le service commercial d'Icade Capri.

Du neuf en métropole
Du neuf en métropole

En première couronne. Les prix sont plus doux hors des murs de la ville centre. A Loos par exemple, commune limitrophe du sudouest de Lille, ils tombent aux environ de 2 500 e/m2, ce qui constitue un prix d'appel intéressant pour les investisseurs et les primoaccédants. Bouwfonds Marignan y a débuté la commercialisation d'une résidence de 99 logements, Le Quatuor, en septembre dernier. 25 % des logements étaient déjà vendus en janvier, au prix moyen de 2 450 e/m2 hors stationnement. Toujours au sud, Promogim signe un nouveau programme à Faches-Thumesnil, dont les 2-pièces démarrent à 132 000 e pour 43 m2. D'autres communes plus résidentielles affichent des prix plus élevés sur le versant nordouest de Lille. Les 30 appartements de Villa Chanzy, nouveau programme de Bouwfonds Marignan à Saint-André-lez-Lille, présentent ainsi un prix moyen de 3 000 e/m2, pour une situation très centrale, en coeur de bourg.


Nouveau visage pour Roubaix. S'éloigner de la ville centre permet aux promoteurs de pratiquer des prix contenus : "Nous arrivons même à produire des petites maisons à moins de 200 000 e en restant dans le périmètre de la métropole", affirme Jean- Michel Sède. A Orchies, situé à environ 25 mn de Lille, les Jardins Leroux de Bouwfonds Marignan connaissent ainsi un beau succès à 2 550 e/m2. A Bailleul, la résidence commercialisée par les Agences du Neuf sur l'ancien site de la Filature des Flandres propose un petit 3-pièces qui démarre sous la barre des 129 000 e. Roubaix et Tourcoing font partie des "grandes" du Nord qui évoluent loin de leur image de villes dévastées par la désindustrialisation. "Elles sont desservies par le tramway et connaissent aujourd'hui de très belles évolutions.Nous croyons en ces deux villes et y avons des projets", explique-t-on chez Icade Capri. A Roubaix par exemple, la ville du très beau musée d'art et d'industrie La Piscine, les prix sont inférieurs de 500 à 800 e/m2 à ceux pratiqués à Lille !


Les atouts de Tourcoing. Cette cité offre le même profil que Roubaix. Troisième ville de la région par la taille, Tourcoing a trouvé de nouveaux atouts pour aller de l'avant. "L'industrie textile a considérablement évolué, elle est devenue plus technique, ce qui a entraîné une baisse du nombre d'emplois, mais aussi la création d'activités plus qualifiées, avec les textiles médicaux par exemple", confie Jean-Pierre Balduyck, maire de la ville. Tourcoing est devenue le premier pôle image de la métropole, avec le Centre régional de ressources audiovisuelles et le Studio national du Fresnoy. Son pôle de formation est en expansion et elle accueille ses 3 500 étudiants dans une ancienne usine textile. La vie associative y est forte, avec 550 associations oeuvrant dans toutes sortes de domaines. "Les gens du Nord ont la générosité au coeur et le lien social est particulièrement important ici. Quel que soit votre centre d'intérêt, vous êtes sûr de trouver votre bonheur dans notre ville", assure le maire. Patrimoine architectural unique, reconquête d'un avenir économique, excellentes dessertes en transports en commun et prix encore abordables : Roubaix et Tourcoing connaissent à leur tour un renouveau qui attire les grands noms de la promotion immobilière.


Les pieds dans l'eau. L'immobilier des villes de bord de mer mérite une mention particulière : la côte d'Opale et la côte picarde profitent de leur proximité avec la métropole lilloise pour attirer une clientèle de fidèles. "Nous vendons essentiellement des résidences secondaires qui deviennent principales à l'heure de la retraite, à des gens du Nord ou de la région parisienne", explique ainsi Edouard Denis, promoteur très actif des stations de la Manche. Des longues plages sableuses de Berck à la station mode du Touquet, en passant par les paysages plus natures de la baie de Somme, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Un produit rare au Touquet peut atteindre les 8 000 e/m2, tandis qu'on retrouve une moyenne de 3 000 e/m2 au Crotoy ou à Fort-Mahon.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur