DES PROJETS POUR LE TRAPEZE

Pour la municipalité, priorité est donnée à la naissance d'un quartier à vivre sur cette vaste friche : logements, bureaux et équipements sont à l'ordre du jour. Mais ce sont les travaux de voirie qui vont débuter dès maintenant, pour créer un axe de circulation nord-sud, le Cours de l'Ile Seguin, qui sera l'épine dorsale du nouveau quartier. Quatre grands projets devraient être lancés dans la foulée, d'ici la fin de l'année : un pont reliera le quartier à l'île et un parking de 600 places verra le jour sous l'envol du pont. A l'angle du futur Cours de l'Ile Seguin et de la rue du Vieux Pont de Sèvres, un immeuble de bureaux de 11 800 m2 signé par l'agence Jean-Paul Viguier, à laquelle on doit notamment les tours de Coeur Défense, accueillera des commerces en rez-de-chaussée. De l'autre côté du futur Cours de l'Ile Seguin, un ensemble de réalisations est prévu sur 45 000 m2 : quartier à part entière, autour d'un grand jardin central, le projet comprend six opérations différentes, avec logements, bureaux, commerces et crèche. C'est l'architecte Roger Diener qui devra veiller à la cohérence de l'ensemble. En façade sur la Seine, Norman Foster - le "père" du viaduc de Millau - aura quant à lui la charge de concevoir un ensemble de bureaux et de logements, entre fleuve et parc. Sur 14 000 m2, l'ensemble de logements devra comprendre un tiers de logements sociaux.

DES PROJETS POUR LE TRAPEZE
DES PROJETS POUR LE TRAPEZE

Pour la municipalité, priorité est donnée à la naissance d'un quartier à vivre sur cette vaste friche : logements, bureaux et équipements sont à l'ordre du jour. Mais ce sont les travaux de voirie qui vont débuter dès maintenant, pour créer un axe de circulation nord-sud, le Cours de l'Ile Seguin, qui sera l'épine dorsale du nouveau quartier. Quatre grands projets devraient être lancés dans la foulée, d'ici la fin de l'année : un pont reliera le quartier à l'île et un parking de 600 places verra le jour sous l'envol du pont. A l'angle du futur Cours de l'Ile Seguin et de la rue du Vieux Pont de Sèvres, un immeuble de bureaux de 11 800 m2 signé par l'agence Jean-Paul Viguier, à laquelle on doit notamment les tours de Coeur Défense, accueillera des commerces en rez-de-chaussée. De l'autre côté du futur Cours de l'Ile Seguin, un ensemble de réalisations est prévu sur 45 000 m2 : quartier à part entière, autour d'un grand jardin central, le projet comprend six opérations différentes, avec logements, bureaux, commerces et crèche. C'est l'architecte Roger Diener qui devra veiller à la cohérence de l'ensemble. En façade sur la Seine, Norman Foster - le "père" du viaduc de Millau - aura quant à lui la charge de concevoir un ensemble de bureaux et de logements, entre fleuve et parc. Sur 14 000 m2, l'ensemble de logements devra comprendre un tiers de logements sociaux.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur