Des prix de l'immobilier plus sages en région parisienne

L’ Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers livre son analyse sur le deuxième trimestre 2012 en termes d’évolution des prix et du volume des transactions. Éclairage.

Des prix de l'immobilier plus sages en région parisienne
Des prix de l'immobilier plus sages en région parisienne

Il n’est pas courant de constater une baisse des prix en Île-de-France, région à la forte pression sur le logement. Et pourtant, le fait est là, avéré par l’Observatoire de la fédération des promoteurs immobiliers : le prix d’achat du logement neuf a baissé de 3,4 % au 2e trimestre. La moyenne est portée à 4 820 €m2, hors parking. Il est vrai qu’un bon nombre de promoteurs ont pratiqué des offres spéciales pour doper leurs ventes et ne pas se retrouver avec des lots construits, mais invendus. Comme dans l’Hexagone, le volume des ventes a marqué un recul, de l’ordre de 20 % dans la région. Un phénomène qui s’explique en partie par le durcissement des octrois de crédits et le fléchissement de 9 % des investissements, ramenés à 28 %. L’élément positif demeure le nombre de lancements, plus nombreux qu’au 1er trimestre. Très précisément 7 925 mises sur le marché ont eu lieu pour 4 977 ventes, hors résidences-services. Fin juin, les acquéreurs avaient le choix entre 14 628 produits disponibles (710 maisons). Ce stock représente 8,8 mois de commercialisations contre 4,9 un an plus tôt.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur