Des prêts qui s'adaptent à vos revenus

Dès lors que vous pouvez accéder à l'assurance décès par le biais d'un contrat "groupe" ou d'un contrat "senior", l'accès au crédit ne pose aucun problème. Reste à choisir le crédit le plus adapté à votre situation. Si, par le passé, quelques formules destinées aux "seniors", sont apparues sur le marché, force est de constater qu'aujourd'hui, elles ont disparu. Et les banques ne voient d'ailleurs pas la nécessité de produire des crédits spécifiques. Elles estiment en effet que les crédits actuellement proposés sur le marché permettent à peu près tout. Ils offrent effectivement des souplesses tout à fait en mesure de répondre au souci des emprunteurs proches de la retraite. Si vous cherchez à concentrer votre effort de remboursement sur les premières années du crédit et à diminuer vos échéances une fois l'heure de la retraite venue, vous pourrez par exemple choisir un prêt à paliers. Ainsi, si vous prenez votre retraite dans 10 ans et que vous avez une bonne notion de la pension que vous percevrez, vous pouvez, d'ores et déjà, programmer vos mensualités de façon à accompagner la baisse de vos revenus. Cela suppose toutefois d'avoir les moyens de faire face à un endettement important pendant vos dernières années d'activité. Vous pouvez aussi porter votre choix sur un prêt modulable. Auquel cas, vous profiterez, si vous le souhaitez, d'une souplesse de remboursement non négligeable tout au long de votre crédit. Avec un prêt modulable, vous pouvez, en effet, faire évoluer vos remboursements en même temps que vos revenus. Si ces derniers augmentent, vous aurez la possibilité d'augmenter votre échéance de 10 à 30 %, ce qui vous permettra de rembourser plus vite et d'abaisser le coût de votre crédit. Ou de programmer des échéances moins fortes au moment où vos revenus baisseront, ce qui est tout à fait envisageable dans le cadre d'un prêt modulable.

Des prêts qui s'adaptent à vos revenus
Des prêts qui s'adaptent à vos revenus

Dès lors que vous pouvez accéder à l'assurance décès par le biais d'un contrat "groupe" ou d'un contrat "senior", l'accès au crédit ne pose aucun problème. Reste à choisir le crédit le plus adapté à votre situation. Si, par le passé, quelques formules destinées aux "seniors", sont apparues sur le marché, force est de constater qu'aujourd'hui, elles ont disparu. Et les banques ne voient d'ailleurs pas la nécessité de produire des crédits spécifiques. Elles estiment en effet que les crédits actuellement proposés sur le marché permettent à peu près tout. Ils offrent effectivement des souplesses tout à fait en mesure de répondre au souci des emprunteurs proches de la retraite. Si vous cherchez à concentrer votre effort de remboursement sur les premières années du crédit et à diminuer vos échéances une fois l'heure de la retraite venue, vous pourrez par exemple choisir un prêt à paliers. Ainsi, si vous prenez votre retraite dans 10 ans et que vous avez une bonne notion de la pension que vous percevrez, vous pouvez, d'ores et déjà, programmer vos mensualités de façon à accompagner la baisse de vos revenus. Cela suppose toutefois d'avoir les moyens de faire face à un endettement important pendant vos dernières années d'activité. Vous pouvez aussi porter votre choix sur un prêt modulable. Auquel cas, vous profiterez, si vous le souhaitez, d'une souplesse de remboursement non négligeable tout au long de votre crédit. Avec un prêt modulable, vous pouvez, en effet, faire évoluer vos remboursements en même temps que vos revenus. Si ces derniers augmentent, vous aurez la possibilité d'augmenter votre échéance de 10 à 30 %, ce qui vous permettra de rembourser plus vite et d'abaisser le coût de votre crédit. Ou de programmer des échéances moins fortes au moment où vos revenus baisseront, ce qui est tout à fait envisageable dans le cadre d'un prêt modulable.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur