Des opportunités dans les villes de montagne

Heureusement, la montagne ne peut être réduite à ses plus hautes cimes. Les vallées et les villes, souvent implantées autour de merveilleux lacs, offrent leurs lots de nouveautés en matière de construction, tout en combinant des atouts intéressants pour beaucoup d'acheteurs. "Bénéficiant d'atouts exceptionnels tenant au décor naturel, aux facilités de communication (tunnel du Mont-Blanc, aéroports internationaux de Genève et Lyon Saint-Exupéry), et à la proximité de la Suisse, la Haute-Savoie est un lieu privilégié pour son cadre de vie hors normes, où l'investissement est favorisé grâce au classement de la majeure partie de la région en zone A dans le système Robien", explique-t-on ainsi chez Sagec, promoteur-constructeur du sud de la France implanté depuis 2001 en Haute- Savoie. Peu présent sur le marché très spécifique des stations, le groupe commercialise actuellement La Coupole, un programme exceptionnel sur le lac d'Evian. D'inspiration Belle Epoque et idéalement situé dans l'alignement du Palais Lumière, de l'hôtel de ville, du théâtre et du casino, il dispose encore de nombreux 2 et 3-pièces, assez spacieux, avec des superficies jusqu'à 72 m2. Analyse complémentaire chez un autre constructeur : "Nos produits hors stations attirent aussi des investisseurs, en particulier près de la frontière suisse", observe Virginie Maigret, responsable marketing chez Nexity George V à Annecy-le-Vieux. Avec neuf programmes en cours sur la région et trois lancés le mois dernier, le promoteur essaie de dénicher les meilleurs emplacements. Opération réussie, par exemple, avec un programme exceptionnel dans le centre de Chamonix. Très recherchée hiver comme été, avec des plaisirs aussi variés que 75 pistes sur différents domaines et un restaurant étoilé au Michelin, la ville s'apprête à accueillir en son coeur un programme de prestige. "Proposé autour de 8 000 r/m2 et conçu dans l'esprit chamoniard, il répond à la demande d'une certaine clientèle, anglaise notamment, en résidence principale ou secondaire". Pour le marché local, l'entreprise affiche en même temps des opportunités dans la périphérie d'Annecy, à Seynod avec des appartements entre 3 200 et 4 100 e/m2, à la vue imprenable sur les cimes ou encore, très prochainement à une petite demi-heure de là. A Sainte-Blaise, elle lancera bientôt un programme de petits collectifs et de maisons jumelées. Dernier exemple avec un coup d'oeil sur le "catalogue" de Cogedim dans la région : pour répondre à une demande plutôt locale, le promoteur commercialise deux projets près d'Annemasse : Baud-Rivage à Bonne, "dans un cadre idyllique" sur les bords de la Ménoge, a enregistré une dizaine de réservation au cours des 15 premiers jours de sa commercialisation. A Gaillard, les premières pierres ont été posées, mais on compte toujours des opportunités en 2 et 4-pièces. "Mi-mai,nous avons lancé une résidence à Archamps, petit village de maisons individuelles haut de gamme, ajoute Nicolas Elie, le directeur commercial de Cogedim. A noter également : il reste quelques appartements 3-pièces livrables au 1er trimestre 2008. Avec une rentabilité de l'ordre de 4 %, cela pourrait intéresser des investisseurs".

Des opportunités dans les villes de montagne
Des opportunités dans les villes de montagne

Heureusement, la montagne ne peut être réduite à ses plus hautes cimes. Les vallées et les villes, souvent implantées autour de merveilleux lacs, offrent leurs lots de nouveautés en matière de construction, tout en combinant des atouts intéressants pour beaucoup d'acheteurs. "Bénéficiant d'atouts exceptionnels tenant au décor naturel, aux facilités de communication (tunnel du Mont-Blanc, aéroports internationaux de Genève et Lyon Saint-Exupéry), et à la proximité de la Suisse, la Haute-Savoie est un lieu privilégié pour son cadre de vie hors normes, où l'investissement est favorisé grâce au classement de la majeure partie de la région en zone A dans le système Robien", explique-t-on ainsi chez Sagec, promoteur-constructeur du sud de la France implanté depuis 2001 en Haute- Savoie. Peu présent sur le marché très spécifique des stations, le groupe commercialise actuellement La Coupole, un programme exceptionnel sur le lac d'Evian. D'inspiration Belle Epoque et idéalement situé dans l'alignement du Palais Lumière, de l'hôtel de ville, du théâtre et du casino, il dispose encore de nombreux 2 et 3-pièces, assez spacieux, avec des superficies jusqu'à 72 m2. Analyse complémentaire chez un autre constructeur : "Nos produits hors stations attirent aussi des investisseurs, en particulier près de la frontière suisse", observe Virginie Maigret, responsable marketing chez Nexity George V à Annecy-le-Vieux. Avec neuf programmes en cours sur la région et trois lancés le mois dernier, le promoteur essaie de dénicher les meilleurs emplacements. Opération réussie, par exemple, avec un programme exceptionnel dans le centre de Chamonix. Très recherchée hiver comme été, avec des plaisirs aussi variés que 75 pistes sur différents domaines et un restaurant étoilé au Michelin, la ville s'apprête à accueillir en son coeur un programme de prestige. "Proposé autour de 8 000 r/m2 et conçu dans l'esprit chamoniard, il répond à la demande d'une certaine clientèle, anglaise notamment, en résidence principale ou secondaire". Pour le marché local, l'entreprise affiche en même temps des opportunités dans la périphérie d'Annecy, à Seynod avec des appartements entre 3 200 et 4 100 e/m2, à la vue imprenable sur les cimes ou encore, très prochainement à une petite demi-heure de là. A Sainte-Blaise, elle lancera bientôt un programme de petits collectifs et de maisons jumelées. Dernier exemple avec un coup d'oeil sur le "catalogue" de Cogedim dans la région : pour répondre à une demande plutôt locale, le promoteur commercialise deux projets près d'Annemasse : Baud-Rivage à Bonne, "dans un cadre idyllique" sur les bords de la Ménoge, a enregistré une dizaine de réservation au cours des 15 premiers jours de sa commercialisation. A Gaillard, les premières pierres ont été posées, mais on compte toujours des opportunités en 2 et 4-pièces. "Mi-mai,nous avons lancé une résidence à Archamps, petit village de maisons individuelles haut de gamme, ajoute Nicolas Elie, le directeur commercial de Cogedim. A noter également : il reste quelques appartements 3-pièces livrables au 1er trimestre 2008. Avec une rentabilité de l'ordre de 4 %, cela pourrait intéresser des investisseurs".


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur