Des offres dans l'agglomération

A Bondues, comme dans le reste de l'agglomération urbaine, les prix descendent légèrement. Promogim y a démarré les travaux du Lys d'Or, "un petit immeuble de trois étages ouvert sur un grand jardin plein de soleil", selon le promoteur. Dans le centre de la commune, près des commerces et des écoles, il dispose encore d'une dizaine de surfaces, avec essentiellement des 3-pièces, entre 195 000 et 260 000 €. Il propose des grandes appartements, dont un 5-pièces à 465 000 €. Les crèches, garderie et écoles maternelles se trouvent dans un rayon de 350 mètres. Le collège et le lycée sont accessibles également, à 1 500 m de la résidence. Côté loisirs, les équipements ne manquent pas, avec une bibliothèque, un centre sportif, un club de tennis mais aussi un golf et un centre hippique à moins de deux kilomètres.

Des offres dans l'agglomération
Des offres dans l'agglomération

A 15 kilomètres de Lille, avec une entrée directe sur l'A 22 vers Lille, les grues du promoteur s'affairent également à Lyslez- Lannoy, sur le site du futur lotissement Douce France. Dans un environnement pavillonnaire à proximité du centre et de ses équipements, il réalise une quarantaine de maisons. "Il nous reste 12 lots de 4 ou 5-pièces, précise Marie-Françoise Shettle, responsable de la commercialisation du programme. Ces pavillons intéressent essentiellement une clientèle locale et des habitants de Roubaix ou de Tourcoing. Pour un budget moyen de 191 000 €, ils sont achetés par des familles qui revendent un premier petit bien, des primo-accédants mais aussi des investisseurs. Ces derniers représentent 25 % des acquéreurs. Les maisons de ville pourront être louées au-dessus de 800 €/mois ce qui leur assure un rendement locatif de 4,5 %, difficile à trouver sur un appartement". Avec des petits terrains de 180 à 288 m2, maison comprise, deux places de parking extérieures et un garage, le lotissement est à un kilomètre de la mairie, de la crèche et la halte-garderie et à seulement 300 mètres de l'école maternelle et d'un collège.


A Neuville-en-Ferrain, c'est Bouygues Immobilier qui lance les Jardins des Rosiers. D'une architecture élégante, avec des prestations soignées, elle dispose encore de près de la moitié de ses appartements du 2 au 5-pièces. Ses 3-pièces varient de 181 800 et 218 300 € pour de belles surfaces, de 69 à 89 m2. Pour un 4-pièces, comptez un minimum de 225 300 à 338 500 € pour un 5-pièces.


rois grandes réalisations à Villeneuved'Ascq. A Villeneuve-d'Ascq, trois promoteurs ont investi le Parc de la zone scientifique de la Haute-Borne. Parmi eux, Bouwfonds Marignan et Palm Promotion co-réalisent les Portes d'Ascq, 170 logements, dont 51 maisons et des logements collectifs et intermédiaires. Sur la troisième tranche du programme, qui devrait être livrée au 3e trimestre 2007, il reste 3 maisons de 4-pièces vendues entre 226 000 et 240 000 €, avec un ou deux garages. Dessinée par Catherine Furet, "la résidence est accessible de l'avenue des Fusillés, une des artères majeures de Villeneuve qui se prolonge en direction de la campagne du Mélantois", précise Jean-Philippe François, directeur commercial régional de Bouwfonds Marignan. "Avec des produits variés, proche de la faculté, du centre et du nouveau centre d'affaire du Parc, elle a intéressé une large clientèle, avec environ une moitié d'investisseurs, essentiellement sur les petites surfaces". Nexity et Sedaf sont aussi en cours de commercialisation sur le secteur. Au total, 485 logements seront érigés, au bord d'une pièce d'eau ou sur un parc paysager. Démarré au printemps 2005, l'ensemble des logements devrait être achevé fin 2007.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur