Des conditions encore attractives

Il ne faut pas se voiler la face, emprunter à 100 % coûte plus cher. Les conditions des banques varient sensiblement selon que vous disposez ou non d’un apport. Si vous n’avez pas eu la chance d’hériter ou de recevoir un don de vos parents, vous devrez donc vraisemblablement emprunter sur une plus longue durée pour que vos mensualités soient supportables. Or, absence d’apport et durée de remboursement longue sont deux éléments qui renchérissent le coût du crédit. Ainsi, selon le dernier baromètre Empruntis, si vous présentez un profil moyen, vous pouvez obtenir un taux fixe de 3,50 % sur 15 ans et de 3,70 % sur 20 ans. En revanche, ce taux passe à 3,95 % sur 25 ans et à 4,30 % sur 30 ans. Quasiment toutes les banques proposent aujourd’hui des prêts de longue durée portant sur 100 %, voire 110 % du prix du logement, c’est-à-dire y compris les frais de notaire. Parmi celles-ci, citons le CIC qui, avec son prêt “première habitation” propose un crédit jusqu’à 110 % du prix de l’opération sur une durée pouvant aller jusqu’à 30 ans. Ce prêt est toutefois réservé aux moins de 35 ans. Il s’agit d’un prêt à taux fixe les dix premières années qui se poursuit les dix années suivantes à taux révisable. Durant la dernière phase du crédit, vous avez le choix entre taux fixe et taux révisable. Au Crédit Foncier, il est également possible d’emprunter à 100 %, voire 110 % du prix de votre acquisition. “Foncier Immo Plus” est un prêt à taux révisable indexé sur l’Euribor 1 an la première année. Les années suivantes, il s’indexe sur l’Euribor 3 mois. En cas de hausse, l’ajustement s’effectue en priorité sur la durée du crédit. Et en cas de forte hausse, vous pouvez revenir à taux fixe. Ce prêt du Crédit Foncier est également assorti de souplesses comme la modulation des échéances, le remboursement anticipé ou encore le transfert du prêt sur un autre logement en cas de revente. A BNP-Paribas, le prêt à taux fixe et échéances modulables de la gamme “Compatible” n’exige pas non plus d’apport personnel et son remboursement peut aller jusqu’à 30 ans. A la Société Générale, le “Prêt Immobilier Evolutif” est limité à 25 ans. Consenti à taux fixe, il est également assorti de souplesses (modulations, différé d’amortissement possible, transfert du solde du prêt sur une nouvelle acquisition…). Autre exemple encore, le “Prêt Immobilier Jeunes Actifs” de LCL Crédit Lyonnais. Cette formule est proposée à taux fixe ou à taux révisable, au choix. Et la banque s’engage à vous donner un accord de principe dans les 48 heures qui suivent votre demande.

Des conditions encore attractives
Des conditions encore attractives

Il ne faut pas se voiler la face, emprunter à 100 % coûte plus cher. Les conditions des banques varient sensiblement selon que vous disposez ou non d’un apport. Si vous n’avez pas eu la chance d’hériter ou de recevoir un don de vos parents, vous devrez donc vraisemblablement emprunter sur une plus longue durée pour que vos mensualités soient supportables. Or, absence d’apport et durée de remboursement longue sont deux éléments qui renchérissent le coût du crédit. Ainsi, selon le dernier baromètre Empruntis, si vous présentez un profil moyen, vous pouvez obtenir un taux fixe de 3,50 % sur 15 ans et de 3,70 % sur 20 ans. En revanche, ce taux passe à 3,95 % sur 25 ans et à 4,30 % sur 30 ans. Quasiment toutes les banques proposent aujourd’hui des prêts de longue durée portant sur 100 %, voire 110 % du prix du logement, c’est-à-dire y compris les frais de notaire. Parmi celles-ci, citons le CIC qui, avec son prêt “première habitation” propose un crédit jusqu’à 110 % du prix de l’opération sur une durée pouvant aller jusqu’à 30 ans. Ce prêt est toutefois réservé aux moins de 35 ans. Il s’agit d’un prêt à taux fixe les dix premières années qui se poursuit les dix années suivantes à taux révisable. Durant la dernière phase du crédit, vous avez le choix entre taux fixe et taux révisable. Au Crédit Foncier, il est également possible d’emprunter à 100 %, voire 110 % du prix de votre acquisition. “Foncier Immo Plus” est un prêt à taux révisable indexé sur l’Euribor 1 an la première année. Les années suivantes, il s’indexe sur l’Euribor 3 mois. En cas de hausse, l’ajustement s’effectue en priorité sur la durée du crédit. Et en cas de forte hausse, vous pouvez revenir à taux fixe. Ce prêt du Crédit Foncier est également assorti de souplesses comme la modulation des échéances, le remboursement anticipé ou encore le transfert du prêt sur un autre logement en cas de revente. A BNP-Paribas, le prêt à taux fixe et échéances modulables de la gamme “Compatible” n’exige pas non plus d’apport personnel et son remboursement peut aller jusqu’à 30 ans. A la Société Générale, le “Prêt Immobilier Evolutif” est limité à 25 ans. Consenti à taux fixe, il est également assorti de souplesses (modulations, différé d’amortissement possible, transfert du solde du prêt sur une nouvelle acquisition…). Autre exemple encore, le “Prêt Immobilier Jeunes Actifs” de LCL Crédit Lyonnais. Cette formule est proposée à taux fixe ou à taux révisable, au choix. Et la banque s’engage à vous donner un accord de principe dans les 48 heures qui suivent votre demande.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur