Des aides de plus en plus nombreuses

Pour bénéficier d'une aide d'une collectivité, encore faut-il que les régions, les départements et les communes soient impliqués dans le processus. Car jusqu'à une époque récente, leur intervention restait assez limitée, plutôt tournée vers le logement locatif social. Mais aujourd'hui, l'accession à la propriété devient également un enjeu majeur pour résorber la crise du logement. D'où l'intérêt des collectivités locales. Une enquête de l'Anil (Agence nationale d'information sur le logement) peut vous guider dans votre recherche. Elle constate qu'à l'heure actuelle 23 départements accordent des aides à l'accession à la propriété, sous forme de subvention ou de prêt (prêt à 0 % complémentaire par exemple). Parmi les subventions accordées par les départements, il faut différencier celles destinées aux ménages éligibles ou bénéficiaires d'un prêt à 0% de celles qui n'y font pas référence. Dans la première catégorie, se situent des départements comme les Alpes Maritimes, l'Ille-et-Vilaine, les Côtes d'Armor, l'Ain et la Corrèze. Attention, certains départements exigent des plafonds de revenus inférieurs à ceux du prêt à 0 %. Dans la seconde catégorie, se distinguent des départements comme le Morbihan, la Haute- Vienne, le Lot et les Bouches-du-Rhône. Pour ce qui concerne les prêts accordés aux particuliers, il en existe de plusieurs sorte. Il y a d'abord les prêts complémentaires au prêt à 0 %. C'est par exemple le cas de Paris, des Hauts-de-Seine et de la Haute-Garonne. D'autres départements privilégient des prêts à faible taux d'intérêt. Parmi ceux-ci, la Gironde, l'Hérault, l'Indre, la Haute-Saône, la Seine-et-Marne, l'Yonne ou encore l'Essonne. Pour vous informer des aides possibles, vous pouvez utilement vous référer au site de l'Anil (www.anil.org) et vous adresser à votre Adil locale (Association départementale d'information sur le logement) qui ont souvent des permanence en mairie. Et si votre départe-ment ne dispose d'aucune Adil, ce qui peut être le cas, contactez votre mairie ou votre conseil général.

Des aides de plus en plus nombreuses
Des aides de plus en plus nombreuses

Pour bénéficier d'une aide d'une collectivité, encore faut-il que les régions, les départements et les communes soient impliqués dans le processus. Car jusqu'à une époque récente, leur intervention restait assez limitée, plutôt tournée vers le logement locatif social. Mais aujourd'hui, l'accession à la propriété devient également un enjeu majeur pour résorber la crise du logement. D'où l'intérêt des collectivités locales. Une enquête de l'Anil (Agence nationale d'information sur le logement) peut vous guider dans votre recherche. Elle constate qu'à l'heure actuelle 23 départements accordent des aides à l'accession à la propriété, sous forme de subvention ou de prêt (prêt à 0 % complémentaire par exemple). Parmi les subventions accordées par les départements, il faut différencier celles destinées aux ménages éligibles ou bénéficiaires d'un prêt à 0% de celles qui n'y font pas référence. Dans la première catégorie, se situent des départements comme les Alpes Maritimes, l'Ille-et-Vilaine, les Côtes d'Armor, l'Ain et la Corrèze. Attention, certains départements exigent des plafonds de revenus inférieurs à ceux du prêt à 0 %. Dans la seconde catégorie, se distinguent des départements comme le Morbihan, la Haute- Vienne, le Lot et les Bouches-du-Rhône. Pour ce qui concerne les prêts accordés aux particuliers, il en existe de plusieurs sorte. Il y a d'abord les prêts complémentaires au prêt à 0 %. C'est par exemple le cas de Paris, des Hauts-de-Seine et de la Haute-Garonne. D'autres départements privilégient des prêts à faible taux d'intérêt. Parmi ceux-ci, la Gironde, l'Hérault, l'Indre, la Haute-Saône, la Seine-et-Marne, l'Yonne ou encore l'Essonne. Pour vous informer des aides possibles, vous pouvez utilement vous référer au site de l'Anil (www.anil.org) et vous adresser à votre Adil locale (Association départementale d'information sur le logement) qui ont souvent des permanence en mairie. Et si votre départe-ment ne dispose d'aucune Adil, ce qui peut être le cas, contactez votre mairie ou votre conseil général.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur