Des acquéreurs toujours présents

Toujours en collectif, le promoteur commercialise également, rue Blanzat, un programme nommé Bella Vista. Cette petite résidence se compose de 2 immeubles abritant 29 appartements au total. Là, un 3-pièces de 66m2 vaut 170 000 e. Des logements qui se vendent plutôt bien. "Bien que les mois d'hiver soient généralement moins actifs,les acquéreurs en résidence principale sont toujours très présents, observe Sandrine Bayle de chez Nexity. La demande porte surtout sur des appartements familiaux avec 2 ou 3 chambres." A noter qu'un autre promoteur, Bouygues Immobilier, projette une opération de 300 logements rue Jean- Baptiste-Dumas, aux abords de l'usine Michelin. Non loin de là, Issoire offre des prix plus doux. Dans le quartier de Lavaur, les appartements commercialisés par Nexity s'affichent entre 105 500 et 159 900 e et les maisons entre 188 000 et 199 900 e.

Des acquéreurs toujours présents
Des acquéreurs toujours présents

Toujours en collectif, le promoteur commercialise également, rue Blanzat, un programme nommé Bella Vista. Cette petite résidence se compose de 2 immeubles abritant 29 appartements au total. Là, un 3-pièces de 66m2 vaut 170 000 e. Des logements qui se vendent plutôt bien. "Bien que les mois d'hiver soient généralement moins actifs,les acquéreurs en résidence principale sont toujours très présents, observe Sandrine Bayle de chez Nexity. La demande porte surtout sur des appartements familiaux avec 2 ou 3 chambres." A noter qu'un autre promoteur, Bouygues Immobilier, projette une opération de 300 logements rue Jean- Baptiste-Dumas, aux abords de l'usine Michelin. Non loin de là, Issoire offre des prix plus doux. Dans le quartier de Lavaur, les appartements commercialisés par Nexity s'affichent entre 105 500 et 159 900 e et les maisons entre 188 000 et 199 900 e.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur