Dernières opportunités à Tourcoing

Maison "serre" ou maison "patio"... Depuis l'année dernière, une cinquantaine de maisons d'architecte sont investies par des primo-accédants (environ 70 %) sur l'ancienne friche de l'usine PJT à Tourcoing. Dessinées par les cabinets Paris Valencia et Dubus, elles sont les dernières-nées de "Maisons en ville". L'opération a été lancée en 2001 par dix promoteurs de la FPC (Fédération des promoteurs-constructeurs). À la recherche de nouveaux marchés, Bouygues Immobilier, le Crédit immobilier, Dubois promotion, Elige, George V, Le Blan Promotion, Loger Habitat, Marignan Immobilier, Palm Promotion et le Sedaf avaient convaincu la communauté urbaine de passer un accord original pour contrer à la fois le manque de terrains et la flambée des prix : Lille Métropole leur accordait les terrains pour 10 €/m2 (un dixième de leur valeur). Les collectivités prennent à leur charge l'installation des infrastructures (place, voies d'accès, jardin). En contrepartie, 30 % des constructions sont réservés au parc social et les promoteurs s'engagent à travailler à livre ouvert et sans marge. A Lille, l'opération est close avec 57 maisons livrées. A Tourcoing, sur les 54 logements ainsi créés, 35 ont été commercialisés. Les 19 restants étant gérés par l'OPHLM GHI (Groupe Hainaut Immobilier). "La première tranche est déjà habitée. Sur la seconde, il reste une dizaine d'opportunités, entre 180 000 et 196 000 €, explique Marc Le Blan, Pdg de Le Blan Promotion (Rens. : 03 20 35 89 89). Trois sont dotées de serres, accolées à la maison et conçues comme des espaces de convivialité. Six possèdent un format cubique et un patio. Toutes sont agrémentées d'un jardin et d'un garage privatif ; organisées dans un espace paysager, ajoute-t-il, elles seront livrées à partir de l'automne prochain".

Dernières opportunités à Tourcoing
Dernières opportunités à Tourcoing

Maison "serre" ou maison "patio"... Depuis l'année dernière, une cinquantaine de maisons d'architecte sont investies par des primo-accédants (environ 70 %) sur l'ancienne friche de l'usine PJT à Tourcoing. Dessinées par les cabinets Paris Valencia et Dubus, elles sont les dernières-nées de "Maisons en ville". L'opération a été lancée en 2001 par dix promoteurs de la FPC (Fédération des promoteurs-constructeurs). À la recherche de nouveaux marchés, Bouygues Immobilier, le Crédit immobilier, Dubois promotion, Elige, George V, Le Blan Promotion, Loger Habitat, Marignan Immobilier, Palm Promotion et le Sedaf avaient convaincu la communauté urbaine de passer un accord original pour contrer à la fois le manque de terrains et la flambée des prix : Lille Métropole leur accordait les terrains pour 10 €/m2 (un dixième de leur valeur). Les collectivités prennent à leur charge l'installation des infrastructures (place, voies d'accès, jardin). En contrepartie, 30 % des constructions sont réservés au parc social et les promoteurs s'engagent à travailler à livre ouvert et sans marge. A Lille, l'opération est close avec 57 maisons livrées. A Tourcoing, sur les 54 logements ainsi créés, 35 ont été commercialisés. Les 19 restants étant gérés par l'OPHLM GHI (Groupe Hainaut Immobilier). "La première tranche est déjà habitée. Sur la seconde, il reste une dizaine d'opportunités, entre 180 000 et 196 000 €, explique Marc Le Blan, Pdg de Le Blan Promotion (Rens. : 03 20 35 89 89). Trois sont dotées de serres, accolées à la maison et conçues comme des espaces de convivialité. Six possèdent un format cubique et un patio. Toutes sont agrémentées d'un jardin et d'un garage privatif ; organisées dans un espace paysager, ajoute-t-il, elles seront livrées à partir de l'automne prochain".


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur