De vastes projets d’aménagement

En attendant l’arrivée des nouvelles lignes de métro et du prolongement de la ligne 14, la Seine-Saint-Denis et le Val-d’Oise fourmillent de projets.

De vastes projets d’aménagement
De vastes projets d’aménagement

En toute proche périphérie nord, Saint-Ouen s’active. Elle a initié l’écoquartier des Docks dont les réalisations vont s’échelonner jusqu’en 2020. Il porte sur la reconquête d’une friche industrielle particulièrement bien placée en bordure de Seine et prévoit la réalisation de 4 000 logements d’ici 2019 dont 40 % de logements sociaux. À Saint-Denis, les projets ne manquent pas non plus. Citons par exemple le projet de requalification du secteur gare Confluence pour accompagner le prolongement du T1 et la création du T8. Découpé en plusieurs Zac, il devrait accueillir environ 1 400 logements au total. Du côté de Pleyel, ça bouge aussi compte tenu des nouvelles lignes à venir. Aubervilliers n’est pas en reste et avec Saint-Denis, elle travaille à l’accueil du futur campus Condorcet consacré aux sciences humaines et sociales (15 000 étudiants sur 180 000 m2). Plus au nord, Le Bourget veut aussi saisir sa chance et doper les activités autour du musée de l’Air et de l’Espace et du parc des Expositions. Le triangle de Gonesse est également promis à un bel avenir et montre déjà les signes de son potentiel avec le projet Europacity, mené par Auchan. « On veut également y créer un grand quartier d’affaires pour y développer des activités tertiaires, quartier qui sera connecté à la future ligne 17 et très proche de l’aéroport », explique Damien Robert, directeur de l’EPA Plaine de France. Sur le pôle de Roissy, d’importantes opérations se développent déjà (Aéroville, Paris-Asia Business Center dans la zone d’activités Aerolians…). À deux pas, Louvres et Puiseux travaillent à un écoquartier qui offrira, à terme, 3 000 logements.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur