De grandes signatures sur l’île de Nantes

L'actualité immédiate, c'est une nouvelle étape de la reconquête des espaces du centre-ville de Nantes. En 2008, le bâtiment Neptune, sur l'île Feydeau sera démoli, pour laisser place à un nouveau pôle urbain. Conduite par l'architecte Jean- Marie Charpentier et réalisée par Vinci Immobilier, l'opération comprend un parking en sous-sol de 660 places, 10 000 m2 de surfaces commerciales et 80 logements. L'année verra aussi la poursuite de la colossale restructuration de l'île de Nantes, 337 ha au milieu de la Loire et en face du centre-ville. Sur l'ancien site du Tripode, l'un des plus vastes ensembles immobiliers de l'agglomération prend forme. En bord de Loire, une douzaine d'immeubles distincts aux architectures variées y sera en effet érigée d'ici 2010 sous la direction de Christian de Portzamparc. A la clé, 48 000 m2 de logements, commerces, bureaux et hôtellerie. Le principal investisseur sur le premier îlot, Nexity George V en partenariat avec Axa-Reim, a vendu les 124 logements prévus sur le site (dont 20 % en parc social). Une autre opération sortira de terre juste à côté du premier ensemble. Sous la houlette de La Nantaise d'Habitations, 137 studios pour jeunes actifs y sont prévus ainsi que des bureaux pour l'Unedic. D'autres sites sont en chantier sur l'île. Près du Palais de justice, 116 appartements et 6 maisons de ville seront livrés d'ici à 2009, quai François-Mitterrand par Promogim. De nombreuses opérations sont en cours à proximité de la place de la République. Entre la rue de la Tour d'Auvergne et la rue Pierre-Landais, le groupe CISN Atlantique a, par exemple, démarré les travaux des Terrasses de l'Ile, 31 appartements du 2 au 5-pièces. Boulevard Prairie-au-Duc, le groupe Gambetta a confié Ile Extenso (154 appartements du T1 au 6-pièces) à Christian de Portzamparc. Le grand ensemble contemporain affiche ses petites surfaces à partir de 95 000 e, à l'adresse notamment des investisseurs. Sur le même périmètre, on trouve Antinéa, une résidence d'Arc Promotion livrable à partir de mars 2009. Dans l'intérieur de l'île, près du boulevard traversant des Martyrs nantais, Lamotte Constructeur affiche L'Echappée Belle, un programme "conçu comme un village urbain, avec des petites résidences et des villas séparées par des allées piétonnes paysagères". On trouve encore, sur le boulevard Vincent-Gâche Le Jardin des Fonderies (OCDL/Groupe Giboire), un ensemble de 80 appartements, du 2 au 7-pièces, et de 4 maisons de ville de 5-pièces avec garage ou parking.

De grandes signatures sur l’île de Nantes
De grandes signatures sur l’île de Nantes

L'actualité immédiate, c'est une nouvelle étape de la reconquête des espaces du centre-ville de Nantes. En 2008, le bâtiment Neptune, sur l'île Feydeau sera démoli, pour laisser place à un nouveau pôle urbain. Conduite par l'architecte Jean- Marie Charpentier et réalisée par Vinci Immobilier, l'opération comprend un parking en sous-sol de 660 places, 10 000 m2 de surfaces commerciales et 80 logements. L'année verra aussi la poursuite de la colossale restructuration de l'île de Nantes, 337 ha au milieu de la Loire et en face du centre-ville. Sur l'ancien site du Tripode, l'un des plus vastes ensembles immobiliers de l'agglomération prend forme. En bord de Loire, une douzaine d'immeubles distincts aux architectures variées y sera en effet érigée d'ici 2010 sous la direction de Christian de Portzamparc. A la clé, 48 000 m2 de logements, commerces, bureaux et hôtellerie. Le principal investisseur sur le premier îlot, Nexity George V en partenariat avec Axa-Reim, a vendu les 124 logements prévus sur le site (dont 20 % en parc social). Une autre opération sortira de terre juste à côté du premier ensemble. Sous la houlette de La Nantaise d'Habitations, 137 studios pour jeunes actifs y sont prévus ainsi que des bureaux pour l'Unedic. D'autres sites sont en chantier sur l'île. Près du Palais de justice, 116 appartements et 6 maisons de ville seront livrés d'ici à 2009, quai François-Mitterrand par Promogim. De nombreuses opérations sont en cours à proximité de la place de la République. Entre la rue de la Tour d'Auvergne et la rue Pierre-Landais, le groupe CISN Atlantique a, par exemple, démarré les travaux des Terrasses de l'Ile, 31 appartements du 2 au 5-pièces. Boulevard Prairie-au-Duc, le groupe Gambetta a confié Ile Extenso (154 appartements du T1 au 6-pièces) à Christian de Portzamparc. Le grand ensemble contemporain affiche ses petites surfaces à partir de 95 000 e, à l'adresse notamment des investisseurs. Sur le même périmètre, on trouve Antinéa, une résidence d'Arc Promotion livrable à partir de mars 2009. Dans l'intérieur de l'île, près du boulevard traversant des Martyrs nantais, Lamotte Constructeur affiche L'Echappée Belle, un programme "conçu comme un village urbain, avec des petites résidences et des villas séparées par des allées piétonnes paysagères". On trouve encore, sur le boulevard Vincent-Gâche Le Jardin des Fonderies (OCDL/Groupe Giboire), un ensemble de 80 appartements, du 2 au 7-pièces, et de 4 maisons de ville de 5-pièces avec garage ou parking.


 

Services