Côte d'Azur : Une offre restreinte mais bien réelle

Malgré la désolvabilisation d’une partie des acquéreurs potentiels, l’un des atouts majeurs de la Côte d’Azur est son large éventail de logements.

Côte d'Azur : Une offre restreinte mais bien réelle
Côte d'Azur : Une offre restreinte mais bien réelle

“Comment peut-on proposer des grandes surfaces alors que la clientèle locale, qui a besoin dans certains cas de 4-pièces,ne peut pas acheter au-delà de 250 000€ ?”, s’interroge Cyrille Nottet, directeur de Bouwfonds Marignan. Même dans le secteur de la revente, les prix des grandes surfaces restent élevés : ainsi, selon l’observatoire Immobilier d’Habitat, les 4-pièces et plus se situaient, au 1er trimestre 2008, à 4 255 €le m2 (en progression de 1 %) contre une moyenne de 4 062 € le m2 pour les 3-pièces et 3 849 €le m2 pour les 3-pièces. Ainsi, il n’y a même pas de pondération des prix au regard de la surface. Si, en accession classique, les surfaces sont devenues plus compactes qu’avant, avec des 2-pièces à 37/38 m2, les autres segments de marché permettent une offre de grands logements.


Ainsi, une clientèle étrangère, notamment composée d’Européens de l’Est et du Nord, se tourne non seulement vers des 2 ou 3-pièces mais aussi vers des 4-pièces. “Cette clientèle nord-européenne est très présente et l’on observe également la provenance d’acquéreurs comme les Azerbaïdjanais, positionnés sur des produits haut de gamme, sur des 4-pièces,avec des budgets importants”, détaille Jean-Louis Chapuis, président d’Atrio. Le promoteur propose, par exemple, Le Parc du Prieuré, à la Valette-du-Var, commercialisé par Immo-Up, avec des 5-pièces s’ouvrant sur de grandes terrasses au sein d’un parc sécurisé et surveillé avec piscine, pool house et tennis.


Dans le même esprit, c’est sur l’île de Porquerolles, territoire de 7,5km de long et 3 de large que seuls les vélos peuvent sillonner, qu’Atrio réalise Latitude 43°, la rénovation d’un des plus anciens hôtels de l’île, à deux pas du port et au pied de l’église. Sur les 18 logements, on trouve de grandes surfaces, en 5-pièces, avec une possibilité d’adaptation des plans, sous les conseils d’une architecte de formation. Cependant, ce marché reste limité. C’est ce que pense Michel Puy, directeur régional Nice-Côte d’Azur d’Icade : “Je ne suis pas convaincu de ce positionnement sur de grands appartements pour capter des marchés extérieurs, dans la mesure où l’on ne connaît pas l’évolution de la conjoncture”, tempère Michel Puy, directeur régional Nice- Côte d’Azur d’Icade. C’est dans les opérations de logements collectifs que les grandes surfaces se dévoilent.


Ainsi, à Villeneuve-Loubet, Kaufman & Broad livre Garden Beach, à deux pas de la plage et de la Marina Baie des Anges. Deux appartements de 5-pièces, aux dimensions exceptionnelles, sont proposés : au 1er étage, un 5-pièces d’une surface de 126 m2 avec un balcon de 11,11 m2 et une terrasse de 20,44 m2 est commercialisé 642 000 €, parking compris, avec des chambres d’une superficie de 14 à plus de 16 m2. L’autre 5-pièces affiche une surface supérieure à 170 m2, avec, entre autres, une chambre de maître de près de 22 m2 et un séjour-salle à manger avec bureau de 60,26 m2, pour 864 000 €, parking compris. À Nice, BNP Paribas Immobilier livre, quant à lui, Villa Harmonie, au coeur du quartier des Musiciens, avec un 5-pièces duplex de 109 m2 pour 645 000 €, parking non compris. Enfin, à Juan-les-Pins, Promogim réalise Riviera, une résidence en cours de travaux, où un 4-pièces de 97 m2 est commercialisé à 597 000 €.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur