Côte d'Azur : un marché au beau fixe

Malgré un prix moyen supérieur à 5 000 €/m2, le marché de l'immobilier neuf tente de plus en plus d'adapter une partie de son offre aux actifs locaux. Enquête les pieds dans l'eau.

Côte d'Azur : un marché au beau fixe
Côte d'Azur : un marché au beau fixe

C'est un fait. Le niveau des prix dans le département des Alpes-Maritimes est élevé : 5 249 e/m2 habitable dans le secteur cannois, 5 737 e/m2 sur la Riviera française, 4 770 e/m2 sur la Communauté d'agglomération Nice Côte d'Azur et 4 803 e/m2 sur le secteur de Sophia- Antipolis. "Personne n'a intérêt à ce que les prix soient situés à un tel niveau, assène Cyrille Nottet, directeur régional de Bouwfonds Marignan Côte d'Azur. L'addition des prix exorbitants du foncier, des coûts de construction et de ceux de commercialisation induits par la recherche d'une clientèle étrangère pèse sur l'ensemble du marché." Pourtant, malgré ce prix moyen, la diversité est de mise. De nombreuses différences existent selon la clientèle et les opérations répondent à des besoins identifiés. Bouwfonds Marignan lance ainsi à Beausoleil l'opération Villa Renaissance, 65 appartements en investissement locatif ou en résidence principale, pour une livraison en 2008, qui correspond à une demande locative locale.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur