Construire autrement

La direction à suivre pour "construire vert" a été élaborée par l'association HQE®. Ses 14 cibles sont à la base de nouvelles certifications pour le logement neuf, dans lesquelles les promoteurs peuvent choisir d'engager certaines de leurs réalisations. A chacune des 14 cibles (voir tableau) correspondent des préoccupations environnementales à prendre en compte pour voir son opération certifiée. Par exemple, la cible concernant le choix des produits et des procédés de construction engage le professionnel à choisir des matériaux à faible impact environnemental. Quant à la cible "gestion de l'eau", elle a pour objectif la maîtrise de la consommation. Cela peut se traduire par la pose de robinets limitateurs de débit, mais aussi par l'installation de récupérateurs des eaux pluviales, qui pourront par exemple servir à l'arrosage des jardins. Qu'ils choisissent de faire certifier ou pas leurs programmes, les promoteurs prennent de plus en plus en compte la dimension environnementale dans leurs programmes. On voit ainsi apparaître des systèmes de récupération des eaux pluviales, ou encore des pompes à chaleur, voire des capteurs solaires pour la production d'eau chaude sanitaire. Autre signe de cette prise de conscience, la certification Habitat & Environnement, qui distingue les logements collectifs neufs construits dans le souci de la préservation de l'environnement, est en progression constante. Qualitel, qui l'attribue, a ainsi enregistré 14 000 demandes de certification en 2005 contre 7 000 en 2004.

Construire autrement
Construire autrement

Les maisons individuelles s'y mettent.


"En terme d'urbanisme, le modèle de la maison individuelle n'est pas le plus rationnel, mais on sait qu'il représente l'habitat préféré des Français et que 65 % des logements sont des maisons individuelles. Autant les construire le plus écologiquement possible !" affirmait Michèle Pappalardo lors de la conférence de presse présentant la nouvelle certification "NF maison individuelle, démarche HQE®". Après les bâtiments tertiaires - bureaux, collèges, lycées - et les logements collectifs, la maison individuelle pourra donc elle aussi mettre en avant ses qualités environnementales. Plusieurs constructeurs s'y sont déjà engagés, tels les Maisons Patrick Barbier, la société Mas de Provence ou encore Geoxia, qui affiche dans un premier temps "l'objectif que 20 % de nos maisons et de la marque Phénix soient vendues à court terme avec cette certification" explique Roland Germain, le président du groupe.


Combien ça coûte ?


"Les seuls freins résident dans le coût et dans les problèmes d'esthétisme que peuvent entraîner certaines installations permettant d'économiser l'énergie" estime Roland Germain. Le constructeur de maisons individuelles travaille d'ailleurs à y remédier, puisqu'il propose d'ores et déjà à ses clients des chauffes-eau solaires à moins de 3 000 €. Le problème du surcoût entraîné par la recherche de la qualité environnementale a d'ailleurs évolué : il y a quelques années, lorsque les premiers projets "verts" ont été engagés, les surcoûts financiers pouvaient grimper à 15 %, ce qui a entraîné une réticence bien compréhensible des promoteurs. Aujourd'hui, les certifications proposées sont plus réalistes. Pour un surcoût minimal de 1 %, on peut déjà construire en prenant en compte la problématique environnementale. "Si le promoteur veut aller plus loin, en assurant par exemple un chantier vert ou la production de l'eau chaude par énergie solaire, le surcoût peut monter à 3 ou 4 %, mais guère plus", assure Antoine Desbarrières, le directeur de Qualitel. Quoi qu'il en soit, la nécessité de préserver l'avenir ne laisse guère le choix. Tout comme les progrès réalisés en termes de confort et de sécurité sont devenus la norme dans le logement neuf, les critères de la HQE® sont appelés à se généraliser, pour le plus grand bien de notre planète… et de nos portefeuilles ! Car il ne faut pas oublier et c'est aussi un argument auprès des acquéreurs - que les progrès environnementaux sont synonymes d'économies sur la facture d'énergie.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur