Construction sur d’anciens terrains militaires

Sur le reste d'Orléans, les grues travaillent à plein régime. Au nord de la Loire, le même aménageur construit 300 unités en petits collectifs et maisons à Sonis, avec une maison de retraite. En tout, près de 515 nouveaux logements sont prévus, ainsi que 15 000 m2 de bureaux et des équipements (salle de quartier, action sociale, etc.). Sur les terrains libérés par l'armée, c'est tout un nouveau quartier qui prend forme, en conservant quelques bâtiments militaires, considérés comme ayant une grande valeur historique et architecturale. Les travaux de viabilisation des terrains démarreront cette année. Aux Groues, à cheval sur Orléans et Saint-Jean-de-la-Ruelle, 1200 logements devraient sortir de terre. Une Zac d'environ 40 ha sera délimitée sur les anciens terrains militaires. Au coeur d'un parc paysager clos, Nexity y affiche déjà Les Cèdres de Saint- Jean, avec 7 maisons et 4 bâtiments pour le collectif. Comptez 225 000 e pour un 3-pièces de 82 m2. Des projets sont aussi à l'étude près du pont de l'Europe et à la Madeleine, sur la partie ouest du centre-ville. Ils s'inscrivent dans une opération globale de renouvellement urbain, liée à la deuxième ligne de tram. Plus à l'est, 2000 à 2500 logements devraient être créés dans les dix ans à venir. Dans un futur proche, on prévoit 600 logements sur le Champ de l'Écho, 800 au Clos de la Pointe et au moins 380 sur le site du Clos de la Fontaine. À Sainte-Croix, une Zac privée conventionnée de 9,2 ha a été créée en 2005. Nexity George V y construit la totalité des logements, soit 437 unités, dont 350 en accession à la propriété. 1500m2 sont réservés pour des locaux professionnels.

Construction sur d’anciens terrains militaires
Construction sur d’anciens terrains militaires

Sur le reste d'Orléans, les grues travaillent à plein régime. Au nord de la Loire, le même aménageur construit 300 unités en petits collectifs et maisons à Sonis, avec une maison de retraite. En tout, près de 515 nouveaux logements sont prévus, ainsi que 15 000 m2 de bureaux et des équipements (salle de quartier, action sociale, etc.). Sur les terrains libérés par l'armée, c'est tout un nouveau quartier qui prend forme, en conservant quelques bâtiments militaires, considérés comme ayant une grande valeur historique et architecturale. Les travaux de viabilisation des terrains démarreront cette année. Aux Groues, à cheval sur Orléans et Saint-Jean-de-la-Ruelle, 1200 logements devraient sortir de terre. Une Zac d'environ 40 ha sera délimitée sur les anciens terrains militaires. Au coeur d'un parc paysager clos, Nexity y affiche déjà Les Cèdres de Saint- Jean, avec 7 maisons et 4 bâtiments pour le collectif. Comptez 225 000 e pour un 3-pièces de 82 m2. Des projets sont aussi à l'étude près du pont de l'Europe et à la Madeleine, sur la partie ouest du centre-ville. Ils s'inscrivent dans une opération globale de renouvellement urbain, liée à la deuxième ligne de tram. Plus à l'est, 2000 à 2500 logements devraient être créés dans les dix ans à venir. Dans un futur proche, on prévoit 600 logements sur le Champ de l'Écho, 800 au Clos de la Pointe et au moins 380 sur le site du Clos de la Fontaine. À Sainte-Croix, une Zac privée conventionnée de 9,2 ha a été créée en 2005. Nexity George V y construit la totalité des logements, soit 437 unités, dont 350 en accession à la propriété. 1500m2 sont réservés pour des locaux professionnels.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur