Comment obtenir le meilleur taux pour votre crédit immo

Il n’y a pas de secret : pour pouvoir emprunter et obtenir le meilleur taux, vous devez tout d’abord bien préparer votre acquisition, ce qui signifie économiser de façon à disposer d’un bon apport au moment de l’achat. Plus il sera conséquent, meilleures seront vos conditions de crédit. D’une part, parce que le capital emprunté sera moins important et la durée de votre crédit, moins longue ; d’autre part, parce que la banque considérera que vous êtes plutôt fourmi que cigale. D’ailleurs, même si certaines banques acceptent encore de prêter à 100 voire 110 %, cette facilité se traduit forcément par un renchérissement du coût du crédit. Il ne suffit pas d’obtenir un taux attractif au départ, encore faut-il vérifier que la formule que l’on vous propose est adaptée à votre besoin. Quoi qu’il en soit, faites jouer la concurrence. Ne vous contentez pas de la réponse de votre banque, allez frapper à la porte d’autres établissements ou faites appel à un courtier qui fera jouer la concurrence à votre place si vous disposez de peu de temps. Il ne faut pas non plus hésiter à négocier certains éléments de votre crédit. Par exemple, les frais de dossier qui peuvent atteindre 1 % du capital emprunté. Pensez aussi à l’assurance. Si vous êtes jeune, vous pouvez peut-être bénéficier d’une délégation d’assurance, c'est-à-dire vous assurer par le biais d’un autre contrat que celui de la banque. Auquel cas, vous pourrez réduire sensiblement le coût de votre crédit.

Comment obtenir le meilleur taux pour votre crédit immo
Comment obtenir le meilleur taux pour votre crédit immo

Il n’y a pas de secret : pour pouvoir emprunter et obtenir le meilleur taux, vous devez tout d’abord bien préparer votre acquisition, ce qui signifie économiser de façon à disposer d’un bon apport au moment de l’achat. Plus il sera conséquent, meilleures seront vos conditions de crédit. D’une part, parce que le capital emprunté sera moins important et la durée de votre crédit, moins longue ; d’autre part, parce que la banque considérera que vous êtes plutôt fourmi que cigale. D’ailleurs, même si certaines banques acceptent encore de prêter à 100 voire 110 %, cette facilité se traduit forcément par un renchérissement du coût du crédit. Il ne suffit pas d’obtenir un taux attractif au départ, encore faut-il vérifier que la formule que l’on vous propose est adaptée à votre besoin. Quoi qu’il en soit, faites jouer la concurrence. Ne vous contentez pas de la réponse de votre banque, allez frapper à la porte d’autres établissements ou faites appel à un courtier qui fera jouer la concurrence à votre place si vous disposez de peu de temps. Il ne faut pas non plus hésiter à négocier certains éléments de votre crédit. Par exemple, les frais de dossier qui peuvent atteindre 1 % du capital emprunté. Pensez aussi à l’assurance. Si vous êtes jeune, vous pouvez peut-être bénéficier d’une délégation d’assurance, c'est-à-dire vous assurer par le biais d’un autre contrat que celui de la banque. Auquel cas, vous pourrez réduire sensiblement le coût de votre crédit.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur