Cinq programmes à Pontoise

Les paysages de Pontoise ont inspiré les Impressionnistes, comme en témoigne le musée local Pissarro, qui présente des toiles de l'artiste et de beaucoup d'autres peintres présents sur les lieux à la fin du 19e. Ils inspirent aujourd'hui les promoteurs. Cinq programmes y sont en cours de commercialisation. Sur le boulevard Bougara, le Groupe Arcade a déjà lancé les travaux des Hauts de Pontoise. Il reste cependant de nombreuses opportunités sur les 3-pièces (à partir de 150 000 euros) ainsi que quelques 2-pièces (à partir de 113 000 euros) et 4-pièces (à partir de 200 000 euros). La résidence de 34 appartements, close et arborée se situe à deux pas du marché, d'un grand supermarché et de plusieurs écoles. Certains appartements disposent de jardins privatifs. Rue de Gisors, c'est une plus grande résidence qui est proposée par l'Immobilière Promex et Sogeprom. Une soixantaine d'appartements se déclinent sur trois bâtiments. "Avec des 2-pièces de 54 m2, des 3-pièces de 81 m2, la résidence offre des superficies inhabituelles, précise Mylène Affouard, responsable de la commercialisation du programme. Presque tous les appartements sont en plus dotés d'une terrasse d'au moins 10 m2,avec une exposition sud,sud-ouest". Le mètre carré est de 3 000 euros en moyenne. Les 3-pièces sont proposés entre 185 000 et 254 000 euros. Il faut compter une dizaine de minutes pour rejoindre le centre et la station de RER. Sur le site d'une ancienne clinique, Kaufman & Broad s'est associé avec Pyramides pour créer les Jardins de Sainte- Marie. Dans un cadre verdoyant, une première tranche de 10 logements doit être livrée au 4e trimestre 2007. Avec un prix moyen de 3 361 euros/m2, il dispose encore de 2-pièces (à partir de 172 000 euros) et de 3-pièces (à partir de 206 000 euros). Une deuxième tranche, livrable au 3e trimestre 2007 comporte elle 36 logements du studio au 5-pièces, à 3 496 euros/m2 en moyenne. À quelques pas de la D14 (l'avenue Jules César qui se prolonge sur l'avenue du Général Gabriel Delarue), ces appartements se trouvent à proximité de la clinique Sainte-Marie.

Cinq programmes à Pontoise
Cinq programmes à Pontoise

Au pied d'une citadelle.


Dans le coeur historique de la ville, Franco-Suisse commercialise la Villa Oriana, 25 appartements du studio au 4/5-pièces, avec notamment de nombreux 3-pièces, entre 220 000 et 275 300 euros pour des surfaces de 58 à 74 m2. Enfin, au pied de la citadelle, Batignolles Transactions construit dix maisons de ville avec sous-sol total et garage attenant. "Nous avons acheté la Citadelle avec un ancien bâtiment et ses jardins, explique Lucien Zard, directeur commercial de Batignolles, chargé de la commercialisation du produit. La citadelle est à vendre en l'état. Avec trois niveaux de 30 m2, elle forme un habitat assez original. Nous le vendons 285 000 euros avec des travaux à prévoir. Juste en face, on trouvera donc dix maisons de ville. Avec des façades sablées et de faibles hauteurs, elles respecteront l'environnement historique de la citadelle et s'intégreront bien au site. Avec des surfaces de 88 m2 environ, elles correspondent à la demande locale, pour des budgets de 298 000 à 325 000 euros. Les jardins, jusqu'à près de 200 m2 donneront sur la citadelle. L'entrée se fera rue Ludovic Piette, une artère très calme en plein coeur de ville, tout près de la cité administrative, du RER et des écoles. Les travaux devraient commencer avant le printemps". L'école maternelle du quartier en travaux actuellement pourra accueillir à la rentrée prochaine 25 enfants de 3 à 6 ans. À noter : après un budget axé depuis plusieurs années sur les seniors, la mairie semble placer maintenant les jeunes au coeur de ses projets. Le budget éducatif local 2006 prévoit notamment la construction d'un équipement de quartier dans le secteur Larris/Marada et prévoit des subventions en hausse sensible à destination du mouvement sportif. Si Cergy et Pontoise concentrent une part importante de l'offre de logements neufs, les autres communes de l'agglomération continuent de voir fleurir des espaces ventes dans leur centre-ville et leurs nouvelles Zac.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur