Christian Rolloy, PDG de Promogim Groupe

Promogim, et ses marques Promogim, Franco Suisse et Immopierre, est le premier promoteur français indépendant dans le secteur résidentiel. Son PDG nous livre sa vision du marché et nous fait part de ses projets.
"L'enjeu : faire face aux hausses des prix et maintenir une offre solvable"

Indicateur Bertrand : Quelles sont les perspectives du marché immobilier en cette année 2010 ?
>Christian Rolloy : Le marché est porteur et demandeur et nous le constatons chaque jour depuis le début de cette année.
Sur les cinq premières semaines de l'année, nous avons pratiquement doublé le nombre de réservations, par rapport à la même période l'année dernière.
Nous avons effectué sept lancements et tous donnent des résultats positifs. La clientèle est présente et réserve. Qu'il s'agisse des investisseurs, qui bénéficient du dispositif Scellier, ou des primo-accédants, toujours aidés par les mesures du plan de relance avec le pass-foncier ou le doublement du prêt à taux zéro. C'est grâce à ce plan de relance que le marché immobilier a repris en 2009 et il continue aujourd'hui à produire ses effets.
Le marché reste pour l'instant dynamique et les différents segments d'acheteurs, sont demandeurs, y compris les secondo-accédants, nous avons d'ailleurs sur certaines réalisations une proportion importante d'acheteurs seniors. Par ailleurs, nous constatons, depuis trois ou quatre mois que la clientèle a pris conscience que la baisse des prix est sans doute terminée et que nous sommes dans une phase de stabilisation ; de plus il y a dans la conjoncture actuelle les germes d'une augmentation des prix à échéance de la fin de l'année 2010. En effet, la raréfaction du foncier d'une part et la mise en place progressive des nouvelles normes techniques comme le BBC (bâtiment basse consommation) va se traduire par une augmentation des coûts.

I. B. : Quels sont vos programmes résidentiels phares ?
>C. R. : En Île-de-France par exemple, nous proposons la Villa Saint-Honoré à Serris. Cette résidence bénéficie d'une situation exceptionnelle au sein de Val d'Europe et propose 87 appartements du 2 au 5-pièces.
60 ont déjà été réservés, au prix de 3 722 €/m2. Dans une perspective de développement durable, une certification habitat H&E a été mise en place. Cette résidence sera livrable au 3e trimestre 2011. À Rosny-sous-Bois, nous commercialisons Square & Jardin. Cette opération de 77 appartements, livrable au 3e trimestre 2011, bénéficie d'un emplacement au coeur de la ville, à 300 mètres de la gare RER, des commerces et des écoles (3 795 €/m2). Dans le sud de la France, à Nice, au coeur de l'Éco-Vallée, nous proposons, la résidence Vert-Vallon, composée de 83 appartements (3 993 €/m2).
Elle s'intègre harmonieusement dans son environnement, bénéficie de la certification Habitat et Environnement et permet de réaliser d'intéressantes économies grâce à son label Très Haute Performance Energétique.
Enfin, à Antibes, sur les hauteurs de la ville, Le Bel-Air décline des appartements du studio au 4-pièces (4 321 €/m2). Une résidence qualifié HPE, Haute performance énergétique.

I. B. : Quels sont vos projets de développement ?
>C. R. : Notre priorité pour cette année 2010 est d'augmenter notre offre en lançant un grand nombre d'opérations. 89 sont ainsi programmées en sortie pour cette année. Le volume le plus important aura lieu au cours de ce premier semestre. Cela représente, au total, un peu plus de 4 000 logements, il s'agit pour nous d'un record. Par ailleurs notre second axe de travail concerne la norme BBC. Il s'agit d'un chantier que nous menons de manière volontaire et dynamique.
Deux tiers de nos nouvelles opérations seront conformes aux objectifs BBC.
Pour nous, opérateur, l'enjeu du marché immobilier sera de faire face aux hausses des prix tout en maintenant une offre qui soit solvable pour les acquéreurs ; l'équilibre sera d'autant plus difficile à maintenir à l'avenir si les conditions d'achat du foncier et d'obtention des autorisations de construire continuent à se dégrader.

Christian Rolloy, PDG de Promogim Groupe
Christian Rolloy, PDG de Promogim Groupe

Promogim, et ses marques Promogim, Franco Suisse et Immopierre, est le premier promoteur français indépendant dans le secteur résidentiel. Son PDG nous livre sa vision du marché et nous fait part de ses projets.


"L'enjeu : faire face aux hausses des prix et maintenir une offre solvable"



Indicateur Bertrand : Quelles sont les perspectives du marché immobilier en cette année 2010 ?


>Christian Rolloy : Le marché est porteur et demandeur et nous le constatons chaque jour depuis le début de cette année.


Sur les cinq premières semaines de l'année, nous avons pratiquement doublé le nombre de réservations, par rapport à la même période l'année dernière.


Nous avons effectué sept lancements et tous donnent des résultats positifs. La clientèle est présente et réserve. Qu'il s'agisse des investisseurs, qui bénéficient du dispositif Scellier, ou des primo-accédants, toujours aidés par les mesures du plan de relance avec le pass-foncier ou le doublement du prêt à taux zéro. C'est grâce à ce plan de relance que le marché immobilier a repris en 2009 et il continue aujourd'hui à produire ses effets.


Le marché reste pour l'instant dynamique et les différents segments d'acheteurs, sont demandeurs, y compris les secondo-accédants, nous avons d'ailleurs sur certaines réalisations une proportion importante d'acheteurs seniors. Par ailleurs, nous constatons, depuis trois ou quatre mois que la clientèle a pris conscience que la baisse des prix est sans doute terminée et que nous sommes dans une phase de stabilisation ; de plus il y a dans la conjoncture actuelle les germes d'une augmentation des prix à échéance de la fin de l'année 2010. En effet, la raréfaction du foncier d'une part et la mise en place progressive des nouvelles normes techniques comme le BBC (bâtiment basse consommation) va se traduire par une augmentation des coûts.



I. B. : Quels sont vos programmes résidentiels phares ?


>C. R. : En Île-de-France par exemple, nous proposons la Villa Saint-Honoré à Serris. Cette résidence bénéficie d'une situation exceptionnelle au sein de Val d'Europe et propose 87 appartements du 2 au 5-pièces.


60 ont déjà été réservés, au prix de 3 722 €/m2. Dans une perspective de développement durable, une certification habitat H&E a été mise en place. Cette résidence sera livrable au 3e trimestre 2011. À Rosny-sous-Bois, nous commercialisons Square & Jardin. Cette opération de 77 appartements, livrable au 3e trimestre 2011, bénéficie d'un emplacement au coeur de la ville, à 300 mètres de la gare RER, des commerces et des écoles (3 795 €/m2). Dans le sud de la France, à Nice, au coeur de l'Éco-Vallée, nous proposons, la résidence Vert-Vallon, composée de 83 appartements (3 993 €/m2).


Elle s'intègre harmonieusement dans son environnement, bénéficie de la certification Habitat et Environnement et permet de réaliser d'intéressantes économies grâce à son label Très Haute Performance Energétique.


Enfin, à Antibes, sur les hauteurs de la ville, Le Bel-Air décline des appartements du studio au 4-pièces (4 321 €/m2). Une résidence qualifié HPE, Haute performance énergétique.



I. B. : Quels sont vos projets de développement ?


>C. R. : Notre priorité pour cette année 2010 est d'augmenter notre offre en lançant un grand nombre d'opérations. 89 sont ainsi programmées en sortie pour cette année. Le volume le plus important aura lieu au cours de ce premier semestre. Cela représente, au total, un peu plus de 4 000 logements, il s'agit pour nous d'un record. Par ailleurs notre second axe de travail concerne la norme BBC. Il s'agit d'un chantier que nous menons de manière volontaire et dynamique.


Deux tiers de nos nouvelles opérations seront conformes aux objectifs BBC.


Pour nous, opérateur, l'enjeu du marché immobilier sera de faire face aux hausses des prix tout en maintenant une offre qui soit solvable pour les acquéreurs ; l'équilibre sera d'autant plus difficile à maintenir à l'avenir si les conditions d'achat du foncier et d'obtention des autorisations de construire continuent à se dégrader.

Services