Choisissez bien le meilleur prêt

À l'heure où la Banque centrale vient de relever son principal taux directeur, chaque emprunteur potentiel est en droit de se demander quel taux il est préférable d'adopter. Décryptage.

Choisissez bien le meilleur prêt
Choisissez bien le meilleur prêt

En optant pour un taux fi xe, l'emprunteur connaît d'emblée le taux de son crédit et son coût. La mensualité sera identique pendant toute la durée du prêt, que celle-ci s'étale sur 15, 20 ou 25 ans. Aucune surprise à attendre. Seul inconvénient, les taux fi xes sont rigides. Si l'OAT 10 diminue et que les taux baissent, l'emprunteur ne pourra pas en profi ter. Avec un taux révisable, c'est l'inverse : l'emprunteur bénéfi cie des baisses qui peuvent se produire pendant toute la durée du prêt. Le taux évolue en fonction de l'Euribor 3 mois ou 1 an. Il peut donc monter ou descendre au gré des à-coups du marché monétaire. La révision a pour conséquence de modifier le montant de la mensualité ou la durée du crédit (selon les formules). De fait, avec un taux révisable, l'emprunteur ne connaît pas d'avance ce que lui coûtera son crédit. Cette option n'est donc pas sans risque et n'est à envisager que si l'on mise sur la baisse. Ce qui paraît diffi cile sur le court terme compte tenu de la décision de la BCE. À l'heure actuelle, vous pouvez espérer décrocher un taux révisable capé 1 point (lire encadré) autour de 3,50 % sur 20 ans.


L'écart entre taux fi xe et taux révisable oscille donc autour de 0,70 point et l'économie n'est pas neutre. Prenons l'exemple d'un prêt de 200 000 € consenti à taux révisable de 3,50 % sur 20 ans. la mensualité s'établira à 1 159 € et le coût prévisionnel du crédit à 78 380 €. À taux fi xe, la mensualité s'inscrirait à 1 233 € et le coût du crédit à 95 953 €. A priori, le gain est en faveur du taux révisable. À condition qu'il ne grimpe pas trop et qu'il ne dépasse pas le niveau du taux fi xe. Ce qui est loin d'être assuré dans un contexte aussi mouvant qu'actuellement.


Un conseil : les taux révisables sont à privilégier uniquement dans le cadre d'une durée courte : pas plus de 10 ans. Au-delà, le risque de perte est plus élevé.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur