Bretagne : le vent de la transformation

Sans surprise, les villes les plus dynamiques sont celles qui concentrent emplois et universités, tout en affichant une belle qualité de vie. A ce jeu, Rennes et Nantes tirent leur épingle du jeu, d'autant plus facilement que la desserte TGV les a rapprochées de la capitale, contrairement à des villes comme Brest ou Lorient, plus modestes, et surtout moins accessibles.

Bretagne : le vent de la transformation
Bretagne : le vent de la transformation

Nantes, en pleine évolution.


Dans la métropole nantaise, les programmes neufs foisonnent, non seulement dans les communes périphériques, mais aussi en plein centre. L'île de Nantes est sans aucun doute le grand "réservoir" de programmes neufs. Ses 350 ha, en bord de Loire et à 5 mn du cœur de ville font l'objet d'une grande opération d'aménagement. Commencées en 2002 avec la pépinière de biotechnologies, les opérations se poursuivent avec la construction de logements, bureaux et commerces. Nul doute que ce quartier, très bien situé, prendra de la valeur. Pour l'heure, les programmes neufs affichent des prix autour de 3 000 e/m2. D'ici 2008, le vent de la transformation soufflera également sur la pointe est de l'île, dans le secteur Malakoff Pré-Gauchet. Coupé du reste de la ville par les voies ferrées, il sera relié au centre par de nouvelles voies de circulation et accueillera des logements, bureaux, des équipements publics (piscine, pôle de loisirs, école...).


Rennes, des quartiers en devenir.


Pour l'instant moins riche en programmes neufs que sa voisine Nantes, Rennes va rattraper son retard ses prochaines années, avec trois nouveaux quartiers. Beauregard, déjà bien avancé, La Courrouze et Baud-Chardonnet : trois Zac qui représentent des milliers de logements, de commerces et de bureaux.


Les premiers logements devraient être livrés en 2008. Pour l'heure, c'est en centreville que les pelleteuses travaillent, sur la vaste esplanade Charles de Gaulle, dont le parking se fait souterrain pour laisser aux piétons une belle place urbaine qui se veut lieu de rencontre, entre le futur complexe cinématographique et les Champs Libres, vaste équipement culturel.


Du côté des prix, l'immobilier neuf a désormais passé la barre des 2 600 €/m2 et les hausses les plus conséquentes se situent dans les quartiers sud, qui avec l'arrivée du métro et la proximité des futurs nouveaux quartiers prennent de la valeur.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur