Bordeaux, la ville plébiscitée pour investir

La préfecture de la Gironde dispose de solides atouts : des programmes neufs convoités, la création d’écoquartiers, la transformation de ses deux rives et des aides adaptées aux locaux.

Bordeaux, la ville plébiscitée pour investir
Bordeaux, la ville plébiscitée pour investir

Bordeaux, c’est d’abord une rencontre entre des élus, des acteurs de l’urbanisme et de la construction ; un rendez-vous avec de nouveaux habitants et un territoire sans cesse défriché et dépassé. Comme le souligne Jacques Rubio, directeur général de Kaufman & Broad Sud-Ouest : " Bordeaux a un attrait important, une image formidable au niveau national, bien supérieure à ce que l’on a connu autrefois. C’est une très belle ville, bien tenue, où des solutions simples ont permis, sans procédures longues et coûteuses de Zac, comme aux Bassins à flot, d’éviter de perdre du temps. C’est une ville qui, en concertation avec la communauté urbaine, maîtrise son foncier et où il est possible de trouver des logements en accession. " Bref, une ville où il fait bon vivre. Ou encore, comme l’explique Alain Juppé, son maire : " Bordeaux en tête : notre projet urbain vise précisément cela, créer une ville fluide où la mémoire et l’avenir sont en constant dialogue, à l’image de la modernité du tram qui s’inscrit tout naturellement sur la place de la Bourse ou de l’ancienne caserne Niel réinvestie et réinterprétée au sein d’une vaste opération d’aménagement. "


 


50 000 logements et des aides aux accédants


Dans la Communauté Urbaine de Bordeaux, le programme des 50 000 logements connaît maintenant un lancement opérationnel, principalement le long des axes de transports publics, pour des premières réalisations attendues d’ici 2014 à 2015. Il s’agit d’innover en créant une offre qui s’insère dans le tissu urbain existant, au plus près du réseau de transports en commun. La première phase opérationnelle de la démarche " 50 000 logements " se répartit sur 18 îlots, au sein de 12#communes, dont Bordeaux, Blanquefort, Eysines, Bègles, Mérignac, Pessac ou Le Bouscat. Ces opérations, dont le dépôt des permis de construire interviendra & n 2013, vont générer 2 000 habitations. L’opération vise à créer des logements attractifs et moins chers pour les habitants. On comprend mieux, dans ce climat de forte initiative urbaine, les raisons pour lesquelles la CUB a créé il y a peu, un prêt à taux zéro pour les primo-accédants. Cette mesure intervient après le lancement Passeport Premier Logement, intervenu en 2011 dans la ville de Bordeaux. Ce PTZ local est accordé sous conditions de ressources et réservé à des programmes neufs agréés par la CUB, dans des Zac et sur des opérations d’aménagements, dont celles qui concerneront le programme des 50 000 logements. Ce prêt bonifié atteint 15 000 € pour les ménages de deux ou trois personnes ou 20 000 € pour les foyers de quatre personnes, à rembourser sur 14 ans. Ce PTZ lancé par la CUB s’ajoute à Bordeaux au Passeport Premier Logement, ce qui permet, sur des opérations d’aménagement comme celui de Bastide, de cumuler les aides.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur