Bordeaux joue la carte de la mutation

S'il est vrai que le marché immobilier a tendance à se déplacer hors de la métropole bordelaise, vers des communes comme Sainte-Foy, Libourne, Arcachon ou Saint- André-de-Cubzac, la Communauté Urbaine de Bordeaux est cependant en plein renouveau en ce début d'année 2006. Après la Zac îlot Bonnac, réalisée par Eiffage Immobilier, avec un programme haut de gamme en partie commercialisé, la Cub va concentrer son effort cette année sur quatre axes d'aménagement. A Floirac, sur la rive droite de la Garonne, la Zac des Quais est un quartier nouveau en devenir qui totalisera 600 logements. L'une des particularités de cette opération d'aménagement, où l'on retrouve des promoteurs comme Icade Capri ou Bouygues Immobilier, est de faire la part belle aux primo-accédants, à des prix sensiblement inférieurs au prix de marché qui tend, lui, vers les 3 000 €/m2.

Bordeaux joue la carte de la mutation
Bordeaux joue la carte de la mutation

La mutation de la métropole se joue aussi au nord où vont se conjuguer l'arrivée du tramway à l'horizon 2007 et le lancement d'opérations d'aménagements grâce à 300 ha de foncier disponible situés à deux pas du cœur de ville. Autour du "poumon vert" de Bordeaux, avec la réserve naturelle de Bruges, plusieurs projets méritent attention. L'aménagement de la Zac des Berges du Lac, d'une superficie de 27 ha, comprenant logements et activités et tenant compte de la qualité environnementale existante, sera à l'ordre du jour. Sur la Zac du Tasta, située sur la commune de Bruges, en bordure du Lac, une première tranche de 1 200 logements en haute qualité environnementale (HQE) a été livrée en 2005 tandis que la deuxième tranche est en cours de commercialisation. L'urbanisation s'appuiera sur une coulée verte composée de parcs, squares, promenades, le tout aménagé de bassins et canaux. Enfin, l'un des plus grands chantiers de l'agglomération bordelaise va débuter cette année entre Lac et Garonne, sur le secteur de 220 ha des Bassins à Flot-Bacalan, anciennement site portuaire et industriel. La reconquête de ce quartier - l'un des architectes est Antoine Grumbach - devrait permettre la réalisation de bureaux et d'environ 3 300 logements à terme.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur