Bien optimiser les espaces de vie

En vingt ans, nos modes de vie ont radicalement changé. Les acteurs de la construction l'ont bien compris, et proposent des logements de mieux en mieux adaptés à nos nouveaux besoins.

Bien optimiser les espaces de vie
Bien optimiser les espaces de vie

Espérance de vie en hausse, explosion du modèle familial traditionnel, essor du travail à domicile... nos modes de vie changent. Face à cette réalité, l’habitat doit s’adapter, et être de plus en plus modulable. Les acteurs du bâtiment, constructeurs, promoteurs et architectes, ont fait de nombreux efforts pour s’adapter à ce nouvel état des lieux. Et se donnent pour mission de répondre aux nouvelles attentes des familles. Les enquêtes le montrent : le logement “idéal” est celui dans lequel chacun peut vivre à son rythme… et avec les autres. Le neuf est calibré pour répondre à cette attente. La multiplication des divorces et du nombre de familles recomposées a changé la donne. Plus que celles d’hier, les familles d’aujourd’hui, avec des enfants issus de plusieurs unions, sont aussi en demande d’intimité. Et la tendance n’est pas près de s’inverser... L’Insee prévoit en effet qu’en 2030, 43 % des mariages prononcés en France se solderont par un divorce (contre 33 % aujourd’hui). De plus, les parents veulent une chambre suffisamment grande pour pouvoir y installer un dressing et une salle de bains. C’est ce que l’on appelle la “suite parentale ”. Elle doit être intime, donc suffisamment éloignée des chambres des enfants. Elle leur permet véritablement de s’isoler du reste de la famille. Elle se transforme alors en “bulle”, en espace d’évasion.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur