Au pays basque, la côte a la cote !

Il y a le ciel, le soleil et la mer...Et une économie florissante. La côte basque attire aussi bien les familles que les retraités. Le point sur les opportunités à saisir maintenant de Bayonne, au nord, à Hendaye aux portes de l'Espagne.

Au pays basque, la côte a la cote !
Au pays basque, la côte a la cote !

Une cuisine aromatisée au piment d'Espelette, un petit cheval des montagnes, le "Pottok", des championnats de pelote basque disputés sur des murs chauffés par le soleil mais aussi un festival de surf renommé et des pôles industriels d'excellence en chimie... Bordée à l'Ouest par l'Océan Atlantique et au Sud par la chaîne des Pyrénées, la côte basque n'a rien abandonné de son héritage culturel, sans nuire à son développement économique. Le cocktail séduit les Basques et les gens du "Nord", qui descendent chercher là une authentique douceur de vivre aux portes de l'Espagne. Entre les deux derniers recensements, l'aire urbaine de Bayonne déclare par exemple une croissance démographique deux fois supérieure à la moyenne française. Dopé par son développement touristique, le grand pôle urbain de l'Est de la côte, constitué à partir de Bayonne, Anglet et Biarritz (166 400 habitants) continue d'investir sur son port, en pleine expansion. Son activité est créatrice d'emplois. A l'Ouest, Pau reste une capitale pétrolière française, grâce à l'exploitation du gisement de Lacq, découvert dans les années 50. Côté logement, la beauté des lieux impose certaines contraintes. Les promoteursconstructeurs doivent se plier aux dispositions de la Loi littoral et des espaces boisés classés. C'est donc en faisant corps avec leur environnement - hautes falaises percées d'anses rocheuses et de larges baies sur ses 32 km de côte et coeur de ville patinés par le soleil et l'histoire - que les nouveaux programmes sortent de terre. "La demande est forte, témoigne Anna Robart, responsable commerciale à l'agence Bouygues Immobilier de Bayonne. Nous conservons une vocation de construction de résidences principales, qui représentent 60 à 70 % de nos ventes et nous avons une demande croissante de retraités et d'Anglais, grâce aux lignes aériennes. C'est l'héliotropisme.Mais pas seulement : le pays est agréable à vivre, on s'y sent bien et en sécurité".


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur