Atterrissage en douceur en Normandie

Au-delà du Couënon, en Normandie, les années à venir s'annoncent également riches en grands travaux. Les services de l'Equipement évaluent les besoins d'ici 2010 à 5 000 logements par an dans l'Eure, 5 400 par an en Seine-Maritime (dont 1 000 à 1 200 pour Rouen). A Caen, dans le Calvados… la demande reste forte, même si "l'année 2007 se conclue en demi-teinte,avec un rythme de commercialisation moins soutenue sur le second semestre", observe Jean-Luc Pronier, président de la FPC Normandie."Pour les mois qui viennent, les prix vont probablement se maintenir légèrement à la hausse, en raison du coût du foncier qui continue de croître à cause de la loi du marché mais aussi de la concurrence que se livre les promoteurs pour un bien rare, poursuit-il, mais aussi de celles des coûts de construction". Pour l'heure, les opérations se poursuivent sur la Zac Beaulieu.

Atterrissage en douceur en Normandie
Atterrissage en douceur en Normandie

Au-delà du Couënon, en Normandie, les années à venir s'annoncent également riches en grands travaux. Les services de l'Equipement évaluent les besoins d'ici 2010 à 5 000 logements par an dans l'Eure, 5 400 par an en Seine-Maritime (dont 1 000 à 1 200 pour Rouen). A Caen, dans le Calvados… la demande reste forte, même si "l'année 2007 se conclue en demi-teinte,avec un rythme de commercialisation moins soutenue sur le second semestre", observe Jean-Luc Pronier, président de la FPC Normandie."Pour les mois qui viennent, les prix vont probablement se maintenir légèrement à la hausse, en raison du coût du foncier qui continue de croître à cause de la loi du marché mais aussi de la concurrence que se livre les promoteurs pour un bien rare, poursuit-il, mais aussi de celles des coûts de construction". Pour l'heure, les opérations se poursuivent sur la Zac Beaulieu.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur