Anne Hidalgo : " Je souhaite créer 10 000 logements par an "

Première adjointe au maire de Paris, PS

Anne Hidalgo : " Je souhaite créer 10 000 logements par an "
Anne Hidalgo : " Je souhaite créer 10 000 logements par an "

Explorimmoneuf : Si vous êtes élue, quelles seront vos priorités en matière de logement ?


Anne Hidalgo (PS). Le logement sera ma première priorité. Je veux créer un choc sur la chaîne du logement, notamment avec le secteur privé. 10 000 logements seront créés chaque année, à travers par exemple la construction neuve, la transformation de bureaux et la remise sur le marché de logements vacants. Ce sera une mobilisation de tous les instants. Ces logements seront destinés aux classes moyennes et aux jeunes actifs. Il s’agira pour une grande part de logements intermédiaires, loués à des prix inférieurs à ceux du marché. Les opérations d’aménagement devront les intégrer, et les autres projets immobiliers en inclure 25 % – dans les zones non déficitaires en logement social. Je l’ai dit, je souhaite également atteindre 25 % de logements sociaux dès 2025, et 30 % en 2030, en rappelant qu’aujourd’hui 70 % des ménages parisiens sont éligibles au logement social.


 


Explorimmoneuf : Les investisseurs locatifs seront-ils incités à venir s’implanter dans Paris ? Et de quelle manière ?


Anne Hidalgo. J’actionnerai tous les leviers dont je dispose, et j’associerai tous les acteurs, publics et privés. J’ai rencontré plusieurs fois les professionnels du logement, avec des maires du Grand Paris, car la métropole est l’échelle pertinente pour agir efficacement sur la construction de logements. Nous nous sommes entendus sur un pacte « Logement pour tous » comprenant des mesures à prendre dès le début de la mandature. Je compte en particulier travailler sur chaque parcelle, en partenariat avec les acteurs privés, et faire évoluer le Plan local d’urbanisme pour favoriser de nouvelles constructions et diminuer les contraintes, par exemple sur le nombre de places de parking. Je développerai également de nouveaux outils, en innovant dans les montages fonciers ou en favorisant de nouvelles manières de construire et d’habiter. Avec ces nouveaux dispositifs, les investisseurs en locatif seront incités à venir travailler à Paris. Ils pourront notamment participer à la transformation de bureaux obsolètes en logements intermédiaires. Quant aux logements non occupés ou occupés très temporairement, un accord sera passé avec leurs propriétaires afin de les remettre sur le marché, avec des loyers abordables en échange de garanties nouvelles. Là encore, il faudra identifier les blocages à la location et tout mettre en oeuvre pour rétablir la confiance.


 


Explorimmoneuf : Prévoyez-vous des aides financières au logement ? Sous quelle forme et pour quelle population ?


Anne Hidalgo. Dans la précédente mandature, nous avons déjà octroyé à 19 000 foyers parisiens un « Prêt Paris Logement » à taux zéro en partenariat avec les banques, cumulable avec le prêt à taux zéro de l’État. Ce soutien à l’acquisition de logements sera poursuivi.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur