Acquisition Immobilier neuf : Les premiers pas

Si le neuf a bien des atouts, ce n’est pas une raison pour se précipiter sur le stylo tendu par le promoteur !Avant de vous engager, via le contrat de réservation, prenez le temps de vous poser les bonnes questions. En Vefa, les plaquettes publicitaires sont toujours très soignées. Tout comme les maisons témoins, véritables vitrines des opérations. Mais ne vous laissez pas influencer par la décoration. N’oubliez pas qu’elle ne sera plus là une fois que vous aurez réellement emménagé. Déplacez-vous pour aller voir les anciennes réalisations du promoteur. Si possible, n’hésitez pas à interroger des résidents, ils seront un bon indicateur de la qualité du programme. Lisez attentivement la notice détaillée, elle seule décrit parfaitement la qualité du bien.

Acquisition Immobilier neuf : Les premiers pas
Acquisition Immobilier neuf : Les premiers pas

Et rien ne remplace une visite dans le quartier où vous pourriez emménager. C’est la seule manière de savoir si le secteur est bien desservi par les transports, s’il y a une école, des commerces à proximité de votre éventuel futur domicile. Une visite à compléter par un saut en mairie, pour consulter le PLU, alias le Plan local d’urbanisme., qui vous informera sur l’évolution du quartier. C’est le “secret” pour éviter les mauvaises surprises. Exemple : la construction planifiée d’un centre commercial, avec ses allées et venues, qui pourraient compromettre votre tranquillité... Enfin, n’oubliez pas de jeter un oeil aux futures charges de copropriété. Elles viendront s’ajouter au remboursement du crédit. Si votre taux d’endettement est déjà de 30- 35 %, cela peut devenir vite devenir problématique. Mieux vaut le savoir avant de s’engager !






Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur