Acheter sans apport : est-ce possible ?

Vous connaissez sans doute les prêts modulables, les prêts "lissés" ou encore les prêts de longue durée... Vous connaissez sans doute moins les crédits à 100 %, voire 110 %. Des financements que les banques n'hésitent plus à proposer pour capter de nouvelles parts de marché.

Acheter sans apport : est-ce possible ?
Acheter sans apport : est-ce possible ?

A voir le statut de locataire n'est décidément plus la panacée aujourd'hui. Non seulement les locations ne sont pas toujours faciles à trouver, mais les loyers sont devenus insupportables pour beaucoup de locataires. Et les conditions d'accès de plus en plus draconiennes. Il faut des revenus trois à quatre fois supérieurs et, bien souvent, les propriétaires exigent une caution, parfois difficile à obtenir. Et même lorsqu'on est élu, on ne peut pas s'empêcher de penser aux sommes importantes englouties chaque mois dans un loyer. Les choses ne s'arrangent d'ailleurs pas vraiment. Selon les derniers chiffres publiés par la Cnab (Confédération nationale des administrateurs de biens), sur un an (du 2e trimestre 2004 au 2e trimestre 2005), les loyers progressent en moyenne de 4,8 %, soit un rythme un peu plus soutenu que l'année précédente. Face à une telle situation, pas étonnant qu'en tant que locataire vous vous interrogiez sur l'opportunité d'acheter. Surtout à un moment où les taux de crédit sont historiquement bas. On peut même dire que le niveau actuel des taux fixes - ils démarrent à moins de 3,50 % - est une formidable incitation à l'acquisition, d'autant qu'à ces conditions exceptionnelles, s'ajoute une souplesse d'utilisation jamais vue en France.


 

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur