1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. 3 QUESTIONS À Xavier le Coutour, Maire adjoint chargé de l'urbanisme à la mairie de Caen

3 QUESTIONS À Xavier le Coutour, Maire adjoint chargé de l'urbanisme à la mairie de Caen

1400 logements par an pour l'agglomération caennaise

3 QUESTIONS À Xavier le Coutour, Maire adjoint chargé de l'urbanisme à la mairie de Caen
3 QUESTIONS À Xavier le Coutour, Maire adjoint chargé de l'urbanisme à la mairie de Caen


Indicateur Bertrand: Quels sont les besoins de logements sur Caen ?


Xavier Le Contour : Le Programme local de l'habitat sur la période 1999-2008 avait fixé des objectifs de 450 logements par an sur Caen, soit 4500 en dix ans. Avec une moyenne de 320logements produits chaque année, cet objectif n'a pas été atteint. La ville paye cette insuffisance en perdant un millier d'habitants chaque année. Les objectifs quantitatifs du prochain PLH seront certainement fixés en fin d'année pour un vote avant l'été 2010. Les besoins ont déjà été estimés à 1400 logements par an pour l'agglomération et 700 logements pour Caen.


C'est le niveau de production nécessaire pour compenser la diminution de la population. Cet objectif sera peut-être revu à la hausse. Je pense que cette fois, nous pourrons l'atteindre.


I. B. : Pourquoi, cette fois-ci, la production serait-elle suffisante ?


X. L-C. : J'ai consulté les 29 communes de l'agglomération. Il me semble qu'une prise de conscience a eu lieu quant à la catastrophe que constitue un étalement urbain d'une telle ampleur, et sur la nécessité de s'équiper de nouveaux logements de qualité, y compris, pour l'individuel avec des parcelles plus petites et plus de logements intermédiaires. Un des grands enjeux réside dans la mobilisation du foncier disponible. Dans l'agglomération, des opérations sont menées en ce sens, avec des efforts en matière de densité. Sur la ville-centre, l'achèvement de la Zac Beaulieu représente 600 logements à venir et démontre notre volonté politique. Quatre révisions simplifiées du Plan d'occupation des sols sont par ailleurs en cours.


Elles ouvrent de nouveaux droits à construire. Ils représentent 150 à 200 logements sur les anciens terrains du centre hospitalier régional, 250 logements sur la Zac Montalivet, en continuité de la Zac des Rives de l'Orne et 500 logements par ailleurs, sur différents sites. L'élaboration du prochain PLU qui sera abouti en 2012 identifiera de nouveaux sites mutables, sur le CHR, le site de Rethel, Mont-Coco sur le plateau nord et la presqu'île.


L'établissement public foncier régional dont je suis l'administrateur a entamé des études sur ces deux derniers sites.


I. B. : La crise ne va-t-elle pas troubler la réalisation de ces objectifs ?


X. L-C. : La crise de la production s'est plutôt située en 2007 et 2008 à Caen. Nous étions connus comme une ville chère, aujourd'hui les prix ont baissé,


autour de 2900 €le m2 au premier et au second trimestre 2009, contre 3618 € le m2 à l'automne 2008. La construction est relancée et son rythme est au


plus haut niveau. Au 30 juin 2009, il y avait 1342 logements en cours de réalisation sur le territoire de la ville, dont 25 % en locatif social.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur