1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. 3 QUESTIONS À Philippe Saurel, adjoint à la mairie, délégué au projet urbain

3 QUESTIONS À Philippe Saurel, adjoint à la mairie, délégué au projet urbain

Indicateur Bertrand : Montpellier souffre-t-elle de la conjoncture nationale ?

3 QUESTIONS À Philippe Saurel, adjoint à la mairie, délégué au projet urbain
3 QUESTIONS À Philippe Saurel, adjoint à la mairie, délégué au projet urbain

Philippe Saurel : Je ne le pense pas. Avec 10,5 nouveaux habitants chaque jour, la variable démographique de Montpellier est loin de diminuer ! Montpellier souffre moins de la crise que d'autres villes de taille comparable, même si, fin 2008, le rythme des ventes a diminué. Le Salon de l'immobilier organisé en mars dernier été très satisfaisant en termes de réservation. Avec le succès de la loi Scellier et la baisse des taux d'intérêt, l'attractivité de Montpellier est confirmée. Avec Hélène Mandroux, nous avons mis en place des commissions de travail avec les représentants des banques, des promoteurs et des architectes, et la CCI, pour mieux nous adapter à la crise.


I. B. : Quels sont les projets menés par la Ville ?


P. S. : Treize Zac sont en cours de réalisation et la mise en oeuvre de la 3e ligne de tramway, accélérée par Georges Frêche, poursuit la logique de densification urbaine. La crise a certes entraîné un rephasage des projets, mais, grâce à une politique foncière adaptée et dont la priorité repose sur le développement d'une mixité urbaine et sociale, nous ne connaissons pas la crise. Nous ne versons pas dans l'euphorie, mais nous restons confiants.


Avec 21 % de logements sociaux sur la commune et des prix d'accession limités à 2 300 €/ m2 pour les jeunes actifs, Montpellier a atteint son objectif.


I. B. : Montpellier reçoit le congrès de la FPC le 25 juin. Que vous inspire ce choix ?


P. S. : La décision de la FPC d'organiser leur congrès à Montpellier montre l'avis qu'ont les professionnels d'une ville active sur le plan national. Je l'ai encore constaté récemmentquand, à l'invitation de l'Ordre des architectes, j'ai présenté à Paris la politique urbaine de Montpellier en matière de développement durable. Croître sans compromettre l'avenir est une nouvelle donne urbaine.


À Montpellier, la réponse prend forme à travers l'opération Grand Coeur, la Zac du Nouveau Saint-Roch, la Zac de la Restanque, celle de Dugesclin, sans oublier les zones ANRU sur la Mosson, le Petit-Bard ou Figuerolles.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur