3 QUESTIONS À Philippe Augier, Maire de Deauville

Indicateur Bertrand: Quelle est la spécificité de Deauville en matière d'habitat ?

3 QUESTIONS À Philippe Augier, Maire de Deauville
3 QUESTIONS À Philippe Augier, Maire de Deauville

Philippe Augier : Avec ses 2000 résidences principales et 5000 résidences secondaires, Deauville compte 4000 habitants permanents.


Mais, compte tenu de la notoriété de la commune et de sa proximité avec Paris, nous observons une tendance croissante au phénomène de double résidence. Nous comptons nombre de résidents qui disposent d'un logement à Paris et d'un à Deauville. Un autre mouvement s'amorce, celui de l'arrivée de la génération papy-boom avec l'installation permanente de certains résidents secondaires. Pour les stations balnéaires comme la nôtre, le parc est souvent composé d'un habitat résidentiel haut de gamme, d'une part de logements sociaux, notamment pour héberger les employés du secteur touristique, mais il manque un habitat intermédiaire en raison de la cherté du foncier.


I. B. : Les effets de cette pénurie sontils perceptibles ?


P. A. :Oui, c'est ce phénomène qui provoque sur tous les littoraux un développement du logement intermédiaire à l'intérieur des terres.


Deauville connaît aussi cette évolution et c'est ce qui explique la construction de logements intermédiaires avec le projet de la Presqu'île de la Touques.


Notre marge de manoeuvre est réduite, dans la mesure où la commune ne dispose que d'une superficie de 360 hectares. La seule solution consiste à réurbaniser cette friche industrielle entre Deauville et Trouville-sur-Mer, qui longe le port et se trouve en face du quai le plus important.


I. B. : Quels sont les axes de ce projet ?


P. A. : Alors que les appels d'offres pour l'aménagement de la Presqu'île sont lancés, les constructions pourraient commencer d'ici un an et demi à deux ans avec un phasage dans le temps.


Depuis son origine, le projet n'a pas changé et nous n'avons pas encore mesuré d'effet de la crise. Le secteur verra la réalisation de logements résidentiels et intermédiaires, d'une résidence de tourisme, d'un hôtel d'une centaine de chambres ainsi que le transfert d'un pôle d'enseignement supérieur. Enfin, une offre de bureaux sera disponible sur le secteur. Nous parions en effet sur l'installation d'entreprises qui s'éloignent des grands pôles urbains vers des villes comme Deauville. C'est un pari sur l'avenir car nos emplois sont essentiellement touristiques. Or, nous souhaitons proposer une diversité d'emplois disponibles pour fixer sur le territoire de la communauté de communes l'ensemble des classes d'âge.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur