1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. 3 QUESTIONS À PHILIPPE ANDRÉ Président du Consuel (Comité national pour la sécurité des usages)

3 QUESTIONS À PHILIPPE ANDRÉ Président du Consuel (Comité national pour la sécurité des usages)

“Ne surtout pas utiliser du matériel non conforme"

3 QUESTIONS À PHILIPPE ANDRÉ Président du Consuel (Comité national pour la sécurité des usages)
3 QUESTIONS À PHILIPPE ANDRÉ Président du Consuel (Comité national pour la sécurité des usages)

Indicateur Bertrand : Quel est le rôle du Consuel ?


Philippe André : Depuis sa création en 1964, Consuel a une mission : assurer la sécurité des personnes et la conservation des biens. Pour cela, nous contrôlons la conformité des installations électriques. Le décret du 14 décembre 1972 a rendu obligatoire cette attestation de conformité des installations électriques. En 2004, le Consuel a été reconnu d'utilité publique. C'est une reconnaissance de l'efficacité avec laquelle il effectue sa mission. Depuis sa création en 1964, Consuel a une mission : assurer la sécurité des personnes et la conservation des biens. Pour cela, nous contrôlons la conformité des installations électriques. Le décret du 14 décembre 1972 a rendu obligatoire cette attestation de conformité des installations électriques. En 2004, le Consuel a été reconnu d'utilité publique. C'est une reconnaissance de l'efficacité avec laquelle il effectue sa mission.


I. B. : Quelles sont les règles à respecter dans la salle de bains ?


P. A. : Elles sont strictes, car eau et électricité ne font pas bon ménage ! L'espace de la salle de bains se divise en quatre volumes, chaque volume impliquant des consignes de sécurité à respecter. Plus on approche de la baignoire ou de la douche, plus le risque est grand, et plus les règles de sécurité sont importantes. Dans le volume O (la baignoire ou la douche), pas question d'installer le moindre appareil électrique (sèche-cheveux, rasoir, etc.) ! Dans le volume 1 (au-dessus de la baignoire ou du bac à douche), les interrupteurs, prises ou éclairage sont interdits. Dans la zone du volume 2 (60 cm au-dessus de la baignoire ou du bac à douche), sont autorisés uniquement les appareils de chauffage et d'éclairage de classe II, c'est-à-dire à double isolation, protégés contre les projections d'eau, portant la marque NF. Enfin, le volume 3 concerne la zone au-delà des 60 cm. C'est ici que vous pouvez placer les interrupteurs et les appareils de classe I (lave-linge, sèche-linge) portant la marque NF.


I. B. : Quelles sont les règles à respecter pour la sécurité de ses enfants ?


P. A. : Il ne faut jamais laisser de sèche-cheveux branché dans la salle de bains au moment où l'enfant prend une douche ou un bain. Le risque d'électrocution est grand s'il tombe dans l'eau. De même, il faut éteindre ou débrancher les appareils qui peuvent être dangereux (fer à repasser, plaques électriques...) dès que vous vous éloignez. Contrôlez également qu'ils ne jouent pas avec des rallonges. Et ne mettez jamais sous tension une rallonge qui n'est pas raccordée à un appareil. Quant aux fils électriques, ils doivent évidemment être non voyants, protégés par des conduits isolants. Enfin, il ne faut surtout pas utiliser du matériel non conforme (c'est-à-dire qui ne possède pas la norme NF ou CE) ou contrefait.




Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur