1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. 3 QUESTIONS À Manuel Valls, Député-maire d'Evry, président d'Evry Centre Essonne

3 QUESTIONS À Manuel Valls, Député-maire d'Evry, président d'Evry Centre Essonne

"8 000 nouveaux logements dans l'agglomération d'Evry"

Indicateur Bertrand : où en est le centre-ville d'Evry ?
Manuel Valls : Evry s'édifie par étapes, et l'une d'elles démarre avec la construction du quartier de l'hôtel de ville dans le centre.
Ce fruit d'un long travail donnera à l'agglomération le centre urbain indispensable pour qu'Evry soit la capitale économique du sud francilien. Le quartier possède déjà une université, un campus, une cathédrale ; le centre commercial Evry 2 a été rénové de même que la gare Evry-Courcouronnes ; l'hôtel d'agglomération et la maison de l'université ouvriront bientôt leurs portes, suivis par des restaurants et des commerces. À cela s'ajoutent le tram-train Massy/Evry passant dans le quartier à partir de 2017 et 1 200 logements qui sortiront du sol d'ici à 2015. Les architectes mettent tout leur talent en oeuvre
pour que l'habitat soit de qualité et les réalisations audacieuses. Par tradition, Evry est toujours partie du principe qu'il faut oser.
L'un des objectifs est d'accroître la mixité sociale, une évolution à laquelle nous sommes déterminés.

I. B. : quels autres grands projets, impactant l'habitat, sont à l'ordre du jour ?
M. V. : près de 8 000 logements devraient sortir du sol dans l'agglomération, dont la moitié à Evry. Au sein des Pyramides, notre quartier historique, les espaces publics seront requalifiés ainsi que certains immeubles, résidentialisés par la même occasion. Des bâtiments vont être démolis et d'autres construits.
Cela représente 200 nouveaux logements pour un investissement global que nous avons obtenu de 60 millions. Plus récent, le quartier du Bois sauvage entame sa rénovation avec un financement de 11 millions d'euros de l'Anru. Une centaine de logements sera démolie et 280 construits à terme. Deux autres grands projets sont en cours dans la communauté d'agglomération Evry Centre Essonne, à commencer par celui des portes de Bondoufle, où des réserves foncières importantes permettront la construction de 2 000 logements. À Ris-Orangis, les travaux des Docks de Ris ont démarré à la fin de l'année. Ce sera un éco-quartier dans lequel se développeront habitat, espaces verts et économie.
I. B. : Evry n'est pas oubliée dans le projet de Grand Paris puisqu'elle s'inscrit dans la vallée des biotechnologies du Sud de Paris. Qu'en pensez-vous ?
M. V. : c'est juste, mais cela ne suffit pas. Nous avons besoin en urgence de 1,5 milliard pour requalifier la ligne D du RER. Je me bats pour que la grande couronne soit complètement intégrée au projet.

3 QUESTIONS À Manuel Valls, Député-maire d'Evry, président d'Evry Centre Essonne
3 QUESTIONS À Manuel Valls, Député-maire d'Evry, président d'Evry Centre Essonne

"8 000 nouveaux logements dans l'agglomération d'Evry"



Indicateur Bertrand : où en est le centre-ville d'Evry ?


Manuel Valls : Evry s'édifie par étapes, et l'une d'elles démarre avec la construction du quartier de l'hôtel de ville dans le centre.


Ce fruit d'un long travail donnera à l'agglomération le centre urbain indispensable pour qu'Evry soit la capitale économique du sud francilien. Le quartier possède déjà une université, un campus, une cathédrale ; le centre commercial Evry 2 a été rénové de même que la gare Evry-Courcouronnes ; l'hôtel d'agglomération et la maison de l'université ouvriront bientôt leurs portes, suivis par des restaurants et des commerces. À cela s'ajoutent le tram-train Massy/Evry passant dans le quartier à partir de 2017 et 1 200 logements qui sortiront du sol d'ici à 2015. Les architectes mettent tout leur talent en oeuvre


pour que l'habitat soit de qualité et les réalisations audacieuses. Par tradition, Evry est toujours partie du principe qu'il faut oser.


L'un des objectifs est d'accroître la mixité sociale, une évolution à laquelle nous sommes déterminés.



I. B. : quels autres grands projets, impactant l'habitat, sont à l'ordre du jour ?


M. V. : près de 8 000 logements devraient sortir du sol dans l'agglomération, dont la moitié à Evry. Au sein des Pyramides, notre quartier historique, les espaces publics seront requalifiés ainsi que certains immeubles, résidentialisés par la même occasion. Des bâtiments vont être démolis et d'autres construits.


Cela représente 200 nouveaux logements pour un investissement global que nous avons obtenu de 60 millions. Plus récent, le quartier du Bois sauvage entame sa rénovation avec un financement de 11 millions d'euros de l'Anru. Une centaine de logements sera démolie et 280 construits à terme. Deux autres grands projets sont en cours dans la communauté d'agglomération Evry Centre Essonne, à commencer par celui des portes de Bondoufle, où des réserves foncières importantes permettront la construction de 2 000 logements. À Ris-Orangis, les travaux des Docks de Ris ont démarré à la fin de l'année. Ce sera un éco-quartier dans lequel se développeront habitat, espaces verts et économie.


I. B. : Evry n'est pas oubliée dans le projet de Grand Paris puisqu'elle s'inscrit dans la vallée des biotechnologies du Sud de Paris. Qu'en pensez-vous ?


M. V. : c'est juste, mais cela ne suffit pas. Nous avons besoin en urgence de 1,5 milliard pour requalifier la ligne D du RER. Je me bats pour que la grande couronne soit complètement intégrée au projet.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur