3 questions à Joël Doumenbil, directeur d'ACE

Quelles sont les motivations des emprunteurs qui s'adressent à vous ?

3 questions à Joël Doumenbil, directeur d'ACE
3 questions à Joël Doumenbil, directeur d'ACE

Les emprunteurs viennent par le biais d'Internet ou de nos agences parce qu'ils savent que nous leur apportons une prestation complète. Nous ne leur faisons pas perdre de temps et vis-à-vis d'une banque, ils ne se sentent pas toujours à l'aise. En outre, le banquier reçoit le client quand il veut durant les heures de bureau. Nous, nous proposons des rendez-vous aussi bien à 7 h le matin qu'à 19 h 30 ou 20 h le soir. Nous sommes très flexibles.


Lorsque vous avez une demande de prêt, sur quels critères interrogez-vous les banques ?


En général, par rapport au client, nous savons d'emblée quelle banque va lui faire de bonnes conditions. Nous avons des accords négociés avec elles et nous connaissons leurs critères. En échange d'un très bon taux, il y a généralement une contrepartie : ouverture de compte et virement des revenus. Le client est à 95 % toujours d'accord. Nous proposons son dossier à deux ou trois partenaires susceptibles de lui prêter. L'accord de principe peut intervenir sous 48 heures, parfois un peu plus. Mais quoi qu'il en soit, nous parvenons généralement à boucler un dossier en une semaine maximum. Pour obtenir l'offre de prêt, c'est un peu plus long, ce n'est pas lié au courtier mais aux banquiers eux-mêmes.


Les délégations d'assurance sont-elles bien acceptées par les banques ?


En matière d'assurance, nous avons une démarche simple. Nous proposons un contrat d'assurance décès-invalidité en fonction de l'âge et de la durée du prêt. Mais ce n'est pas systématique. Les banques acceptent désormais bien cette délégation. Elle est surtout valable pour les jeunes emprunteurs. Au-delà de 40 ans, mieux vaut prendre le contrat groupe proposé par la banque.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur