1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. 3 QUESTIONS À JEAN-PIERRE FLACONNÈCHE, Maire du 7e arrondissement, "Au Bon Lait, 900 logement sortiront de terre"

3 QUESTIONS À JEAN-PIERRE FLACONNÈCHE, Maire du 7e arrondissement, "Au Bon Lait, 900 logement sortiront de terre"

Indicateur Bertrand : Le 7e est un arrondissement qui a beaucoup bougé ?

3 QUESTIONS À JEAN-PIERRE FLACONNÈCHE, Maire du 7e arrondissement, "Au Bon Lait, 900 logement sortiront de terre"
3 QUESTIONS À JEAN-PIERRE FLACONNÈCHE, Maire du 7e arrondissement, "Au Bon Lait, 900 logement sortiront de terre"

Jean-Pierre Flaconnèche : Il se passe effectivement beaucoup de choses sur l'arrondissement, déjà en terme démographique puisque nous enregistrons la plus forte croissance de la ville (+ 2 % par an). Depuis sept à huit ans, le 7e gagne 1 400 habitants chaque année et compte maintenant 74 000 habitants environ.


I. B. : Qu'en est-il des aménagements ?


J.-P. F. : Le parc de Gerland est réalisé. Moins visibles sont les investissements pourtant très lourds (15 millions d'euros) qui ont été engagés au cours de ce mandat en faveur des équipements scolaires. Nous en avons pour preuves la construction d'un groupe scolaire près de la place Jean- Jaurès, l'agrandissement de l'établissement Jean Massé à la place d'un parking sauvage et d'autres en cours de réhabilitation. Une série d'espaces verts a été aussi réhabilitée pour améliorer le décor quotidien des riverains tandis que des crèches ont été créées, soit un total de 250 berceaux. A l'entrée sud de Lyon, la Zac Techsud accueillera des entreprises et notamment Gensyme, le n°2 mondial des biotechnologies. Quatre chantiers lourds tertiaires sont développés en même temps le long de l'avenue Tony-Garnier. Nous avons inauguré le 1er centre de maintenance des TGV hors de la région parisienne. Les travaux de la halte ferroviaire Jean Massé démarrent pour donner naissance à un pôle multimodal comportant entre autres des connections régionales. La communauté urbaine vient juste de racheter les terrains de la caserne du Sergent Blandan (147 hectares pour 154 millions d'euros) avec pour objectif de les transformer en grand parc urbain.


I. B. : Et concernant la Zac du Bon Lait ?


J.-P. F. : C'est notre opération de logements la plus importante. Elle se situe sur un quadrilatère bordé par l'avenue Jean-Jaurès à l'est, la rue Clément-Marot au nord, la rue André-Bollier au sud et la rue Félix-Faure à l'ouest. Neuf cents logements sortiront de terre sur ces huit hectares à côté d'un gymnase, d'une crèche et d'immeubles de bureaux. Pour nous résumer, au nord, les espaces se végétalisent et, au sud, les friches industrielles sont remplacées par des projets d'une mixité sociale et fonctionnelle : le 7e est un arrondissement très dynamique, à l'image de Lyon qui bouge énormément et ambitionne d'entrer dans le top 15 européen.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur