3 questions à Jean-Luc MOUDENC – Maire de Toulouse

“Toulouse va accueillir 50 000 habitants supplémentaires d’ici 2020”

3 questions à Jean-Luc MOUDENC – Maire de Toulouse
3 questions à Jean-Luc MOUDENC – Maire de Toulouse

Indicateur Bertrand : Quel bilan dressez-vous du dispositif de soutien de financement complémentaire au prêt à 0 % lancé à Toulouse ? Est-ce une spécificité de la ville ?


Jean-Luc Moudenc : Toulouse est la seule ville française, avec Paris, à abonder le prêt à 0 % de l’Etat. Cette initiative qui vise à faciliter l’accession à la propriété pour les familles modestes, souvent de jeunes actifs, rencontre un véritable succès puisque 1 306 dossiers ont été traités par les services municipaux, avec près de 8,8 millions d’euros versés, entre juin 2002 et le 20 avril 2006.


I. B. : Le PLU de Toulouse prévoit sur les futures Zac des parts de logements sociaux et en accession bien supérieures à celles indiquées par la réglementation. A quoi correspond cette volonté et que représentera-t-elle en valeur absolue ?


J-L. M. : Sur les Zac publiques, le PLU prévoit systématiquement 50 % de logements en accession à la propriété et 30 % en locatif social. Nous faisons donc mieux que les 20 % imposés par la loi SRU. Toulouse renforce ainsi son offre de logements sociaux, ce qui s’avère une nécessité pour répondre aux besoins actuels et à venir.


I. B. : Quels sont les enjeux de l’habitat à Toulouse pour les années à venir ?


J-L. M. : L’enjeu majeur consiste à accueillir 40 000 à 50 000 habitants supplémentaires d’ici 2020 tout en préservant la qualité de vie. Il faut d’abord construire des logements pour accueillir les 5 000 personnes qui s’installent chaque année à Toulouse intra muros. Le PLU autorise une densification raisonnée de diverses parties du territoire de la commune, avec la possibilité de construire un peu plus haut. De plus, dans les Zac publiques, 14 500 logements sont en cours de réalisation et 8 000 sont en projet.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur