3 questions à Jean-Luc Menduc

Maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole

3 questions à Jean-Luc Menduc
3 questions à Jean-Luc Menduc

Quels sont les besoins en logements à Toulouse ? La ville de Toulouse et sa région restent attractives malgré la crise qui frappe la France. Chaque année, ce sont près de 14 000 personnes qui arrivent dans l’aire urbaine. Le besoin en logements se fait ressentir. Il est donc nécessaire de poursuivre nos efforts de construction, qu’il s’agisse de logements sociaux ou de logements du parc privé. Au regard des objectifs de la loi Duflot, à l’horizon 2025, nous devons construire pas moins de 2 200 logements locatifs sociaux par an. Allez-vous revoir les projets d’aménagements ? L’existant mérite une remise à plat. Les éléments structurants que sont les équipements publics doivent être construits en premier dans ces zones. Les ZAC doivent permettre de compenser les manquements en termes de logement et ce sont des opportunités, des poches foncières dans lesquelles un effort particulier peut être fait notamment pour les logements sociaux. En outre, elles doivent permettre d’expérimenter de nouvelles formes urbaines et d’intégrer de nouveaux concepts d’habitat comme l’habitat participatif ou l’habitat intergénérationnel. Comment allez-vous favoriser l’accession à la propriété ? Tout d’abord, dans le cadre de la mise en place d’une politique volontariste d’accession à la propriété, le dispositif 1er logement sera réformé. Il a le mérite d’exister mais n’est pas suffisamment ambitieux. Nous souhaitons la mise en place du PAT – prêt pass accession toulousain - PTZ mairie qui s’appliquera lors de l’achat d’un bien neuf ou ancien. Il s’adressera en priorité aux plus démunis, aux travailleurs à faibles revenus, mais également aux classes moyennes souvent oubliées dans ces dispositifs. Une campagne d’information auprès des Toulousains et des professionnels sera orchestrée afin de mettre en évidence notre souhait de simplifier les démarches pour son obtention et de communiquer sur les montants envisagés selon la situation considérée. Nous n’oublions pas non plus le prêt location-accession : le PSLA. Nous poursuivrons son développement car il répond indéniablement à une attente.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur