1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. 3 QUESTIONS À JEAN-LOUIS TOURAINE, 1er adjoint au maire de Lyon, vice-président du Grand Lyon chargé des déplacements urbains

3 QUESTIONS À JEAN-LOUIS TOURAINE, 1er adjoint au maire de Lyon, vice-président du Grand Lyon chargé des déplacements urbains

"Un RER à la lyonnaise va se mettre en place"

3 QUESTIONS À JEAN-LOUIS TOURAINE, 1er adjoint au maire de Lyon, vice-président du Grand Lyon chargé des déplacements urbains
3 QUESTIONS À JEAN-LOUIS TOURAINE, 1er adjoint au maire de Lyon, vice-président du Grand Lyon chargé des déplacements urbains

Indicateur Bertrand : Où en est la politique des déplacements sur le Grand Lyon ?


Jean-Louis Touraine : Dans le centre de l'agglomération, c'est-à-dire Lyon et Villeurbanne, nous avons ramené, durant les 5 dernières années, la part de la voiture de 52 à 47 % au profit des transports en commun. En revanche, la ville est de plus en plus attractive pour des personnes venant souvent de loin en périphérie, certaines quotidiennement pour travailler, d'autres une fois par semaine pour des activités culturelles ou commerciales. Il faut donc tenir compte de cet afflux qui menace les progrès réalisés.


I. B. : Quelles mesures sont prévues pour résorber ce trafic ?


J.-L. T. : Pour les résidents qui viennent de loin en voiture, de Bourgoin-Jallieu par exemple, nous construisons des parcsrelais aux entrées du périphérique, près des accès du métro et du tramway. Ces parcs, où l'on dépose sa voiture, sont largement plébiscités par la population parce qu'ils sont gratuits, sûrs et permettent de se déplacer en ville en transports en commun plus rapidement qu'avec une auto. Ils offrent plusieurs milliers de places ; nous en avons ajouté 1 000 et en prévoyons 5 000 dans un proche avenir. En partenariat avec la Région, le Grand Lyon multiplie aussi les alternatives par rail dans l'agglomération. Nous avons augmenté le nombre de trains et nous réactualisons l'ensemble des gares en les dotant de parcsrelais. À l'horizon de deux ans, la nouvelle gare Jean Macé du 7e arrondissement viendra compléter l'offre existante. L'usage du train a crû ces dernières années à la suite d'horaires mieux adaptés et du confort des nouvelles rames. En seconde couronne, dans des villes comme Décines, va se mettre en place dans les 5 ans à venir un "RER à la lyonnaise" avec abonnement et billet unique.


I. B. : Quelles seront les extensions du tramway et du métro ?


J.-L. T. : La commune d'Oullins accèdera au métro au cours du prochain mandat. C'est une assez grosse opération avec traversée de fleuve. La ligne du tramway Lea, qui vient d'être inaugurée, sera complétée jusqu'à l'aéroport et nous commençons la construction du T4 qui se rendra du 8e arrondisement de Lyon jusqu'à Vénissieux et même audelà des Minguettes, avec une livraison sous deux ans. Pour les années suivantes, les mesures des déplacements démontrant le besoin de connexions de banlieue à banlieue dans les zones à forte densité, l'idée de réaliser le tramway dit "hippocampe" revient en force. La place que prend ce mode de transport sur la voirie n'est plus un inconvénient. Nous ne sommes plus dans la logique de développer les voies express urbaines qui sont les plus accidentogènes.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur