1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. 3 questions à Jaouad Boumaiz, directeur de l'agence Crédit Foncier de Palaiseau (91)

3 questions à Jaouad Boumaiz, directeur de l'agence Crédit Foncier de Palaiseau (91)

"Nous avons un rôle de conseil"

3 questions à Jaouad Boumaiz, directeur de l'agence Crédit Foncier de Palaiseau (91)
3 questions à Jaouad Boumaiz, directeur de l'agence Crédit Foncier de Palaiseau (91)

Indicateur Bertrand : Les emprunteurs qui viennent vous voir ont-ils déjà une bonne connaissance du crédit immobilier ?


Jaouad Boumaiz : On distingue plusieurs cas de figure. Parmi les clients qui ont un projet imminent, certains sont déjà allés faire le tour des banques et connaissent les mécanismes des formules susceptibles de leur convenir ; d'autres ont peu de notions. Dans ce cas, nous avons un rôle de conseil encore plus développé. Quoi qu'il en soit, nous sommes en mesure de répondre à toutes sortes de demandes : le financement d'une résidence principale, d'une résidence secondaire, de travaux. Nous proposons également des solutions financières aux investisseurs, secteur dans lequel nos parts de marché sont très significatives.


I. B. : Les acquéreurs ont-ils, en général, un apport personnel important ou pas ?


J. B. : Cela dépend. Pour les jeunes couples qui ont entre 25 et 30 ans, l'apport n'est pas toujours très important. C'est la raison pour laquelle nous proposons des prêts pouvant aller jusqu'à 30 ans, qui permettent également de financer les frais de notaire. On peut même aller jusqu'à 115 % si le logement nécessite des travaux. Nous leur indiquons évidement les solutions pour compléter leur apport, notamment avec le 1 % logement ou le prêt à 0 %. Nous proposons même, en partenariat exclusif avec EDF, un prêt Vivrelec, dans le neuf comme dans l'ancien. Cela dit, nous voyons aussi arriver de plus en plus de jeunes qui bénéficient d'une donation de leurs parents ou grands-parents. Quant à la clientèle plus âgée, elle a généralement constitué une épargne volontaire au travers de l'épargne logement, d'un Codevi, d'un Plan d'épargne entreprise. Elle a préparé et mûri son projet.


I. B. : Quel prêt complémentaire doit-on privilégier quand on est primo-accédant ?


J. B. : Le prêt à 0 % mais aussi le Prêt à l'accession sociale (PAS). Ce dernier en particulier permet de bénéficier d'une réduction des frais de garantie (hypothèque), de l'Aide personnalisée au logement (APL), plus intéressante que l'Allocation logement familial (ALF). Ce prêt est attribué sous conditions de revenus mais il faut savoir que 75 % de la population française peut y prétendre. Le Crédit Foncier est d'ailleurs un des distributeurs majeurs du financement PAS/prêt à 0 %. Si l'emprunteur n'est pas éligible au PAS, nous avons d'autres solutions à lui proposer sur des durées pouvant aller jusqu'à 30 ans, avec des souplesses comme la modulation des échéances. Nous mettons aussi à sa disposition des contrats d'assurance (décès-invaliditéincapacité de travail, perte d'emploi, multirisque habitation, achat/revente).


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur