3 QUESTIONS À Jacques Valette, maire de Pérols

Un projet d'habitat basé sur la mixité sociale

3 QUESTIONS À Jacques Valette, maire de Pérols
3 QUESTIONS À Jacques Valette, maire de Pérols


Indicateur Bertrand : la commune est-elle soumise à une forte demande de logements ?


JacquesValette : Pérols dispose d'un territoire très petit et nous ne délivrons les permis de construire que de façon réfléchie. Avec une population de 9000 habitants, nous ne disposons que de 43 logements sociaux, un niveau bas qui s'explique par le fait que nous étions classés comme commune littoral et non assujetti aux mêmes


règles enmatière demixité. Selon les opportunités et en accord avec des promoteurs immobiliers, nous avons mis en place des programmes où une part des logements est réservée à la réalisation de logements sociaux. Nous avons ainsi quelques projets qui devraient voir l'augmentation du nombre de logements sociaux, comme ce programme de huit logements réalisés par ACM pour l'automne 2010 ainsi qu'une autre opération privée où, sur 37 logements, 14 seront à destination sociale. Par sa proximité avec Montpellier, Pérols est soumise à une forte demande, mais nous sommes confrontés à une difficulté majeure : le haut niveau des prix du foncier. Et l'arrivée de la ligne 3 du tramway à Pérols risque de ne pas changer cette situation.



I. B. : où en est le projet d'écoquartier annoncé en 2009 ?


J.V. : le projet, pour lequel la communauté d'agglomération avait missionné Cabinet Barriquand & Frydlendler, à Marseille, comporte plusieurs volets : l'aménagement urbain du secteur du Méjean, du secteur Saint-Vincent et celui de la cave coopérative. Pour l'instant, c'est le secteur de la cave coopérative qui est d'actualité. Le rachat prochain de la cave coopérative permettra de réaliser un projet avec un terrain mitoyen, dont la commune est déjà propriétaire. Il s'agira de réaliser un projet d'habitat basé sur la mixité sociale, avec des logements en accession à la propriété, des logements sociaux mais aussi des équipements comme des salles municipales, des commerces... Notre priorité est de concevoir ce projet afin de ne pas le transformer en ghetto social.D'ici à la fin 2010, il importera de faire modifier les règles urbaines de ce site qui est actuellement classé.



I. B. : la commune a-t-elle d'autres projets ?


J.V. : nous essayons de maîtriser la pression urbaine sur une commune qui accueille entre 200 et 400 habitants supplémentaires par an, sur les 10 000 habitants qui arrivent sur l'agglomération de Montpellier. Nous sommes victimes de notre situation géographique ! Intégrée dans le projet Eco-Cité, Pérols va être profondément modifiée au cours des vingt prochaines années et si tous les projets prévus voient le jour, la continuité de Montpellier vers lamer sera un jour effective et passera par Pérols !



Jacques Valette est également Vice-président de la communauté d'agglomération de Montpellier en charge de l'environnement.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur