3 QUESTIONS À JACQUES TOUCHEFEU Directeur général de l’Epa ORSA

Indicateur Bertrand : Pouvez-vous nous rappeler la nature de l'OIN ORSA ?

3 QUESTIONS À JACQUES TOUCHEFEU Directeur général de l’Epa ORSA
3 QUESTIONS À JACQUES TOUCHEFEU Directeur général de l’Epa ORSA

Jacques Touchefeu : L'Opération d'intérêt national ORSA (OIN ORSA), créée par décret du 10 mai 2007, est une vaste opération d'aménagement qui concerne le territoire de douze communes du Val-de- Marne : Ablon-sur-Seine, Alfortville, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Orly, Rungis, Thiais, Valenton, Villeneuve-le-Roi, Villeneuve-St- Georges et Vitry-sur-Seine. Celleci compte 335 000 habitants, 160 000 emplois et 13 km2 de "sites stratégiques", c'est-à-dire des secteurs clés de régénération urbaine.


I. B. : Quel est le rôle de l'Epa du même nom ?


J. T. : Par le même décret du 10 mai a été fondé l'Etablissement public d'aménagement Orly/Rungis/Seine Amont (Epa ORSA) assurant la gouvernance de l'OIN. Dans son conseil d'administration sont présents l'Etat, la Région, le département du Val-de-Marne et les douze villes. L'acte fondateur liant ces partenaires a été signé en novembre, dans lequel figurent nos premières orientations : création de 1 000 emplois par an, construction de 3 000 logements par an (par rapport à une production actuelle de 1 800 unités), développement des transports et de la qualité urbaine avec mixité sociale, équipements publics, polarisation autour des gares le tout dans le cadre d'une charte de développement durable.


I. B. : Quels territoires vont particulièrement "bouger" ?


J. T. : L'idée de structurer de manière exemplaire une "ville compacte et durable" en petite couronne s'est portée sur ce secteur parce qu'il est possible d'y régénérer de façon ambitieuse de grands territoires sous-occupés. Parmi ceux-ci, citons la zone Sénia sur le pôle Orly-Rungis - plus de 100 hectares contigus au marché d'intérêt national et à la plateforme aéroportuaire - mais aussi d'autres secteurs de même taille à Villeneuve-le-Roi, à Villeneuve- Saint-Georges ainsi qu'à Vitrysur- Seine, sur le très grand secteur des Ardoines. Sur Ivrysur- Seine, entre Seine et RER C, une restructuration urbaine importante se met en place à l'initiative de la ville. Quant à l'amélioration des transports, condition indispensable au développement économique, elle implique la modernisation des RER C et D, le tramway Villejuif/Athis-Mons, les études pour deux franchissements de la Seine, la requalification de la RN 6... Une partie du métro Arc Express (dit Orbival pour sa section val-de-marnaise) se situera dans la partie nord : les études amont seront mises en place entre 2007 à 2013 pour lancer les travaux dans le contrat de projets suivants.


Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur