3 questions à Ian Brossat

Adjoint à la maire de Paris en charge du logement et de l’hébergement d’urgence

3 questions à Ian Brossat
3 questions à Ian Brossat

Où en sont les Prêts Paris Logement, que la Ville accordait aux accédants à la propriété sous la précédente mandature ?


Il existe effectivement des aides à l’accession à la propriété, que nous travaillons à rendre plus efficaces. Notre conviction est qu’il faut développer les prix maîtrisés. Les promoteurs, avec lesquels nous opérons régulièrement, attestent que les tarifs parisiens sont trop élevés. Cela suppose que des efforts soient consentis par les uns et les autres, à commencer par la réduction de la charge foncière de notre part. Depuis juin, nous réfléchissons sur ce sujet dans le cadre de conférences. À la suite de ces ateliers et d’intéressantes expériences menées à Saint-Ouen et à Nanterre, des propositions vont être conduites sur les prix maîtrisés. Nous devons avancer dans cette voie pour permettre à des Parisiens d’accéder à la propriété, et notamment aux classes moyennes.


 


70 000 logements sociaux ont été édifiés depuis 2001, mais la crise du logement sévit avec la même acuité.  Est-ce la bonne solution ?


À l’avenir, 10 000 logements seront construits chaque année pour être accessibles aux classes modestes, mais également aux moyennes. Parmi eux, figurent 7 000 à 7 500 logements sociaux toutes catégories, du PLAI au PLS. Dans le même temps, seront produits 2 200 à 2 500 logements intermédiaires ou privés pour les classes moyennes. Cela rend nécessaire d’activer de nombreux leviers, comme la transformation de bureaux en logements, la surélévation des immeubles, et la mobilisation du foncier de la Ville et de l’État, avec lequel nous sommes en discussion.


 


Qu’en est-il de l’habitat participatif ? Comptez-vous aussi le développer ?


J’ai été impressionné par le succès de l’appel à projets lancé sur des terrains de la Ville de Paris des XIXe et XXe arrondissements. De nombreux Parisiens ont déposé leur candidature pour y construire ce mode d’habitation et témoigner par là de leur envie de réaliser leur ville de demain. Nous réserverons des parcelles à ce type d’habitat dans nos Zones d’aménagement concerté (Zac), et notamment dans la Zac Saint-Vincent-de-Paul du XIVe.

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur