3 QUESTIONS À Franck ALEXANDRE, conseiller en gestion de patrimoine

Il faut plutôt investir dans le neuf en grande couronne

3 QUESTIONS À Franck ALEXANDRE, conseiller en gestion de patrimoine
3 QUESTIONS À Franck ALEXANDRE, conseiller en gestion de patrimoine

Explorimmoneuf. Recommandez-vous le placement dans l'immobilier neuf ?


Franck Alexandre. Les leviers fi scaux se montrant plus attractifs que jamais, nous conseillons à nos clients d'investir dans l'immobilier neuf, et en ce moment. À la diff érence de l'ancien, le neuf ne nécessite pas de remise en état, très onéreuse dans la plupart des cas.


Le placement dans l'immobilier neuf apparaît comme une valeur refuge, sans risque de déperdition de capital si l'acquéreur le garde dans son patrimoine durant une vingtaine d'années. C'est un outil pour capitaliser en vue de la retraite,se créer un patrimoine et sécuriser sa famille.



Dans quels secteurs conseillezvous d'investir en Île-de-France ?


F. A. Plutôt en grande couronne qu'en petite, où les prix sont très élevés à l'achat ! À Boulogne, Antony ou Montrouge, la plus-value sera moindre lors de la revente que dans des communes en plein développement, telles que Massy ou Évry, dans l'Essonne. Massy va accueillir de grandes entreprises, donc bénéficier d'un potentiel énorme de salariés locataires. Évry s'apprête à être reliée à Massy par le tram-train et oeuvre pour changer considérablement son image. La Seine-Saint-Denis reste ambiguë. L'image de la population n'est pas bonne, mais l'implantation du Stade de France a insuffl é beaucoup de dynamisme.


Saint-Denis, par exemple, est proche de Paris et bénéfi cie de prix accessibles, lesquels fl amberaient si l'image du département se relevait.


Aubervilliers vit une profonde restructuration, comme en témoigne l'implantation du plus grand centre commercial d'Europe. Cependant, l'investissement ne sera profi table que si le bien se trouve en adéquation avec les valeurs locatives à mettre en place, c'est-à-dire simple, neuf et propre.


En Seine-Saint-Denis, la population a de faibles revenus, mais est massive.



Que penser de Paris ? Peut-on craindre une bulle immobilière, et surtout son dégonfl ement ?


F. A. Le marché de la capitale est exceptionnel. L'investisseur est certain d'une plus-value et d'une forte demande locative. L'explosion d'une bulle ? Je n'y crois pas.


Les pics par rapport aux revenus des Français sont au plus haut, mais c'est l'une des villes attractives européennes les moins chères. Paris demeure très prisée par une clientèle internationale.



Franck ALEXANDRE est également conseiller en placement financier reconnu par l'AMF, membre du réseau Odysséal (1 800 adhérents).

Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur