1. Accueil
  2. Conseils
  3. Actualité
  4. 3 QUESTIONS À Eugène Caselli, Président de Marseille Provence Métropole (MPM)

3 QUESTIONS À Eugène Caselli, Président de Marseille Provence Métropole (MPM)

Nous ne relâchons pas l'effort en matière de logement social

3 QUESTIONS À Eugène Caselli, Président de Marseille Provence Métropole (MPM)
3 QUESTIONS À Eugène Caselli, Président de Marseille Provence Métropole (MPM)

Indicateur Bertrand : Quelles sont les orientations du Programme local de l'habitat (PLH) ?


Eugène Caselli : Le PLH adopté le 18 décembre dernier estime à 80 000 logements les besoins des 20 prochaines années sur le territoire de Marseille Provence Métropole. En termes quantitatifs, il s'agit de réaliser 6 000 logements par an sur le territoire de la Communauté urbaine, dont 5 000 sur le secteur de Marseille et un millier sur les autres communes, équitablement répartis entre bassins Est et Ouest. Il s'agit de produire 20 % de logements sociaux neufs ou réhabilités sur la durée du PLH.


I. B. : Quels sont les objectifs affichés ?


E. C. : Les objectifs de ce PLH sont de trois ordres ; d'abord, accompagner la croissance de la Communauté urbaine dans un souci de gestion économe de l'espace en diversifiant l'offre de logements, puis requalifier le parc existant et, enfin, assurer l'accès au logement et la mise en oeuvre des parcours résidentiels. Dans ce contexte, le Scot (Schéma de cohérence territoriale) devient un outil indispensable qui va nous permettre de réfléchir à l'aménagement du territoire, au maillage des transports, aux stratégies d'emploi.


I. B. : La conjoncture du marché vous inquiète-t-elle ?


E. C. : Malheureusement, le territoire de la Communauté urbaine n'échappe pas à cette prérécession, qui entraîne la baisse des ventes d'appartements en Vefa (Vente en l'état futur d'achèvement), la chute de la construction de nouveaux logements, la frilosité des promoteursconstructeurs ainsi que de sérieuses difficultés de financement bancaires.


En matière de logement social, les collectivités et les bailleurs sociaux ne relâcheront pas l'effort entrepris. Si l'initiative privée est moins présente, la politique de logements aidés avec, notamment, la réhabilitation du parc existant, la requalification des grands ensembles, les opérations en périmètre Anru, ne sera pas abandonnée pour autant. Rien qu'en 2007, nous avons dépassé les objectifs de production, avec 1 970 logements sociaux financés sur les 1 200 prévus par le PLH. Enfin, MPM vient de signer une convention avec la Foncière Logement, association gérée paritairement par les partenaires du 1 % Logement, qui s'engage à produire 300 logements sociaux par an sur le territoire de la Communauté urbaine.



Service

Prenez rendez-vous avec un diagnostiqueur